Rentrée zen : Quel type de yoga est fait pour moi ?

Par Elodie Sillaro publié le
4919 lectures

Tapis en main avec la ferme intention de reprendre une activité physique et de réduire votre stress, vous vous apprêtez à vous inscrire à un cours de yoga. Il existe aujourd’hui une grande variété de cette discipline ancestrale. Laquelle vous correspond le mieux ? Décryptage.

Né en Inde il y a plus de 4 000 ans, le Yoga est une méthode de développement et d’évolution de l'être dans sa globalité. Son nom vient du mot sanskrit “yuj” qui signifie “unir, réunir, joindre”. Le yoga est une discipline du corps et de l’esprit qui reposent sur des postures physiques (appelées asanas), des pratiques respiratoires (pranayama) et de méditation, ainsi que la relaxation profonde (yoga nidra).

Anti-mal de dos, anti-déprime, bon pour le cœur, le renforcement des muscles, la souplesse des tendons, la mobilité des articulations, la pratique du yoga a de nombreux bénéfices tant sur le plan physique que psychique. Dans sa forme la plus épurée, on compare le yoga à de la gymnastique douce, un moyen efficace de se maintenir en forme et d’améliorer son bien-être. Dans sa forme la plus profonde, plus près du yoga d’origine, le yoga peut nous éveiller à la vraie sagesse, à la joie et à la compassion.

Le Hatha Yoga

Pratique assez douce, le Hatha est la discipline de yoga la plus répandue en Occident. Elle fait une large place aux postures et au contrôle du souffle. Elle repose sur un enchaînement de mouvements et de postures sans transition. Ces dernières sont maintenues le temps de plusieurs respirations et combinent le travail musculaire, l'assouplissement du corps et des exercices sur le souffle qui permettent un contrôle et une bonne circulation des énergies dans le corps.
Pour qui ? Pour ceux qui débutent ou qui souhaitent pratiquer sans trop de spiritualité.  

L’Ashtanga Yoga

Développé par Pattabhi Jois, ce yoga est la forme traditionnelle de yoga dynamique. Cette pratique repose sur la synchronisation du souffle et l’enchaînement de six séries postures. La respiration permet d’augmenter la température corporelle. Ainsi, muscles et articulations s’assouplissent et l’énergie circule dans le corps. On passe rapidement d’une posture à une autre, on en maintient certaines toujours avec la respiration Ujjai, la respiration rendue sonore par une contraction du fond de la gorge.
Pour qui ? Pour ceux qui veulent renforcer leur musculature et leur souplesse.

Le Vinyasa Yoga

Plus dynamique que son cousin l’Hatha, le Vinyasa consiste en un enchaînement postures sur un flow régulier et rythmé par une respiration précise. Le souffle et le mouvement sont intimement liés, provoquant ainsi l’augmentation de la température corporelle. Plus libre que l’Ashtanga, il n’impose pas de séries de postures dans un ordre précis. Sans discontinuer et sur un rythme soutenu, les poses et contre-poses sont réalisées tout au long de la séance en travaillant d’un côté du corps puis de l’autre.
Pour qui ? Pour ceux qui veulent pratiquer un yoga dynamique avec des enchaînements libres et créatifs.

Le Yin Yoga

Inventé il y a à peine vingt ans, le Yin yoga est très en lien avec le développement intérieur, la concentration, les étirements et la méditation. La plupart des postures sont tenues 3 à 5 minutes et sont passives, c’est-à-dire qu’elles se pratiquent à l’aide d’accessoires qui nous soutiennent : bloc, cale, coussin, couverture. En 1h30, on ne réalise que 8 à 10 postures pour aller en profondeur de chacune d’elle. En s’attardant sur chaque position sans contraction volontaire, on développe paix et calme intérieur. On recentre son esprit sur ce qui se passe ici et maintenant. Le Yin Yoga est à cheval sur la souplesse et le renforcement des muscles profonds.
Pour qui ? Pour les personnes en recherche de détente profonde, ceux qui souhaitent relâcher la pression, pour les sportifs ou hyperactifs.

Le Kundalini Yoga

Le Kundalini repose sur des séries de postures dynamiques ou statiques (appelées “kriyas”) qui s'attardent sur des points précis du corps mais aussi sur le souffle, le rythme, le son (sous forme de mantras), la relaxation et la méditation. Forme de Yin Yoga, la pratique du Kundalini est très intérieure : le but étant de rééquilibrer le flux vital qui parcourt notre corps, harmoniser les énergies.
Pour qui ? Pour ceux qui recherchent à recharger leur énergie vitale, qui souhaiteraient canaliser leurs émotions.

Le Bikram Yoga

Aussi appelé “Hot Yoga”, cette discipline a été élaborée par Bikram Choupdhury à partir du Hatha Yoga et se pratique dans une salle humide chauffée à 40° pendant 90 minutes. Le cours se compose 26 poses dynamiques et de deux exercices de respiration. La chaleur rend le cours très intense et fait grimper le cardio. Mais, elle a l'avantage de faciliter un étirement plus profond du corps, une élimination optimale des toxines ainsi que le renforcement du corps. Dans un cours de Bikram, il ne faut pas avoir peur de transpirer et de ne pas finir toutes les séries de postures.
Pour qui ? Pour les personnes en bonne condition physique, les sportifs, les yogis aguerris.

Le Yoga Nidra

C’est Swami Satyananda Saraswati qui, dès 1940, développa cette technique. Le Yoga Nidra repose sur des exercices respiratoires et de visualisation qui nous amènent à un état de relaxation et facilitent au relâchement profond. Il permet de s’approcher consciemment du sommeil tout en restant éveillé, d’accéder aux expériences psychiques profondes et de stimuler les centres énergétiques (chakras). Une session peut durer de 10 minutes à une heure. Allongé au sol, on suit mentalement les instructions du professeur en commençant par des techniques de relaxation, puis de visualisations à l’aide de symboles et mantras afin de déverrouiller des blocages mentaux et émotionnels.
Pour qui ? Pour les personnes stressées, fatiguées, souffrant d’insomnies. Pour ceux qui souhaitent s’initier à la méditation et maîtriser leurs émotions.

Le Yoga Iyengar

Du nom de son concepteur indien B.K.S Iyengar, cette variante est moderne et ce, contrairement aux autres formes de yoga. Exigeante, le Iyengar est très précis dans l’alignement des différentes parties du corps. Les postures se tiennent à l’aide d’accessoires comme des sangles, des couvertures, des cordes pour aider les pratiquants de tous niveaux à tenir les poses. Il permet de comprendre les bons placements des jambes, du bassin, des pieds. On corrige ainsi les mauvaises postures et mauvaises habitudes de placements, on améliore notre souplesse et notre endurance.
Pour qui ? Pour ceux qui pratiquent déjà le yoga, qui souhaitennt améliorer leur posture et retrouver une bonne condition physique.

L’Acroyoga

Crée par les Californiens Jason Nemer et Jenny Klein en 2006, cette forme récente de yoga mêle astucieusement 3 pratiques ancestrales les postures de yoga, l’acrobatie et les massages thaïlandais. L’Acroyoga se pratique à trois personnes : la base (celui qui porte), le flyer (celui qui “vole”), le spotter (celui qui sécurise). L’Acroyoga permet d’améliorer la confiance en soi et mutuelle entre les différents pratiquants, la concentration, le partage et l’esprit d’équipe, la créativité, la relaxation et l’état méditatif.
Pour qui ? Ceux qui pratiquent déjà le yoga, à la recherche d’une pratique ludique.

Le Strala Yoga

Le Strala Yoga est une forme de yoga moderne créé par l’ex-danseuse classique et mannequin new-yorkaise Tara Stiles. Dénué de spiritualité et inspiré du fitness, le strala yoga prône une pratique des postures libres et une approche qui guider les sensations et le mouvement. ”Strala” signifie d’ailleurs “rayonner” en suédois. Pratiqué en musique, c’est avant tout un yoga décomplexé qui se qui se veut fun et positif. Le cours est rapide et rythmé par de nombreux enchaînements de postures et de mouvements libres que l’on peut même improviser si on le souhaite.
Pour qui ? Pour ceux qui débute en yoga, qui souhaite pratiquer librement et sculpter leur silhouette.

Commentaires