7 idées pour un mariage 100 % écolo

7 idées pour un mariage 100 % écolo
Mariage écolo : idées pour se marier sans polluer
Par Cécilia Ouibrahim publié le
3006 lectures

Du repas à la robe de mariée, en passant par le faire-part, il est désormais possible de se dire oui en respectant à 100 % l’environnement. Voici 7 idées de mariage éco-responsable pour organiser une cérémonie durable à votre image.

Symbole d’alliance et d’engagement, le mariage est une tradition où la planète n’est pas toujours prise en compte. Et pour cause, près de 14,5 tonnes de CO2 sont produites lors d’une cérémonie classique, l’équivalent de la production d’un Français en une année. Entre les centaines d’invités et le voyage de noces, célébrer une union et l’environnement ne font pas bon ménage. Pour que mariage ne rime plus avec gaspillage, la tendance green a le vent en poupe. Plus qu’un phénomène de mode, une véritable cérémonie respectueuse de l’environnement qui saura certainement vous séduire.

1. Le lieu de réception


© Pinterest - Minute Papillons

D’un point de vue empreinte carbone, l’idéal est de privilégier un lieu de mariage près de chez soi. S’il vous est impossible de minimiser les déplacements, vous pouvez opter pour une arrivée en calèche ou en voiture électrique si vous préférez la modernité. En revanche, évitez le cortège en voiture, démodé et polluant. La mairie doit être à proximité du lieu de réception (ou de la cérémonie religieuse) afin d’organiser un cortège pédestre avec les invités, un peu de marche vous fera le plus grand bien !

Dans le cas où il vous est impossible d’éviter les trajets en voiture, mettez en place un système de covoiturage entre les invités, une alternative simple qui favorisera les rencontres avant la cérémonie. Pour compenser les trajets, choisissez un lieu de réception simple et proche de la nature. De nombreux futurs mariés optent pour des fermes, des maisons d’hôtes ou des hôtels bio pour célébrer leur union dans le respect de l’environnement. Qu’attendez-vous pour dire “je le veux” dans un lieu de réception éco-conçu ?

2. Le repas


© Pinterest - NathalieLamarieeencolere

Un foyer français produit 1,5 tonne de CO2 par an uniquement pour ses courses alimentaires. Green Wedding oblige, un repas et un buffet 100 % bio sont de mise ! Cela va sans dire, il est impératif de choisir des produits frais, locaux, de saison ou équitables. Une carte interactive permet de repérer les AMAP près de chez soi. Concernant les viandes et poissons, il faut également veiller à s’entourer de produits bio et de saison. Le site “Mr Goodfish” recommande les poissons à consommer sans craindre de menacer les espèces. La viande doit également être bio, certifiée par Ecocert et estampillée AB.
Quant au vin et champagne, privilégiez ceux portant la mention “raisins issus de l’agriculture biologique”. Le site Biovert propose une liste de producteurs de vins bio en France et des guides des meilleurs vins bio 2010 français. Vous pouvez également vous tourner vers PinotBleu le site d’achat de vins bio qui mise sur le collaboratif. En sélectionnant uniquement des vins bio, PinotBleu offre également des conseils aux futurs mariés afin que les vins s'accordent parfaitement avec leur menu de mariage.

Si vous choisissez de déléguer la préparation de votre repas de mariage à un traiteur, il faut bien évidemment privilégier les prestataires locaux. Les traiteurs éthiques sont nombreux. Vous pouvez faire appel à Té Traiteur par exemple pour ses menus frais et gourmands. Le chef élabore une cuisine bio-équitable et réalise des prestations sur mesure sur toute l’Île de France. Aussi, Ecocert certifie 100 % bio le traiteur TOUTBIO qui travaille avec des fournisseurs locaux et qui propose des créations saines et gourmandes à partir de produits exclusivement issus de l'agriculture biologique. Pour réduire votre empreinte carbone, vous pouvez également opter pour un repas de mariage 100 % végétarien. De nombreux traiteurs proposent des menus réalisés exclusivement avec des aliments végétaux. Retrouvez la liste des traiteurs qui proposent des repas végétariens en France sur le site mangez-vegetarien.com.

3. La robe de mariée

Evidemment, ce n’est pas parce qu’elle décide de se marier dans le respect de l’environnement, que l’heureuse élue n’aura pas l’air d’une princesse. On peut opter pour une robe de mariée en fibre naturelle (soie, chanvre, lin…) ou en coton bio équitable à l’image de la collection Stella McCartney. De plus en plus de créatrices aspirent à sublimer des matières respectueuses de l’environnement. C’est le cas de la styliste Valérie Pache qui réalise des robes de mariée avec des tissus recyclés en seconde vie.
La créatrice française Elsa Gary, pionnière des robes de mariée bio en France, utilise des matières naturelles et des fibres végétales (comme celles des bananes) pour créer de somptueux modèles.
Il est désormais possible de porter une robe de mariée éthique, équitable … et en papier ! L’éco-créatrice Marie Garnier propose des collections en papier incrustées de graines de pavot et de lin. Leur particularité ? Vous pourrez découdre les graines après la fête pour les planter dans votre jardin. Des fleurs de lin et de pavot fleuriront chaque saison en souvenir du plus beau jour de votre vie !
Vous pourrez également réutiliser une ancienne robe de mariée et la réajuster chez une couturière. Autre alternative écolo : louer sa tenue. Implantée au coeur du 15e arrondissement de Paris, la boutique Graine de coton propose des robes de mariée avec des rabais pouvant aller jusqu’à 60 % par rapport au prix d’origine. Les articles proviennent de particuliers, d'ateliers ou de fin de stocks de boutique de mariage. En plus de faire un geste pour la planète, vous réaliserez d’importantes économies !

Quant au futur mari, il peut également choisir un costume en lin ou chanvre bio.

4. Le faire-part


© L'atelier d'Elsa

Les préparatifs d’un mariage sont très polluants. A commencer par les faire-part. Où passe tout le papier utilisé et gaspillé dans les invitations ?
Un faire-part respectueux de la planète se doit d’être composé de papier recyclé. Pour cela, il faut se fier aux labels verts, notamment à la mention « 100% recyclé ».
Il est préférable de choisir des feuilles de papier à base de bambou, de coton bio ou encore de chanvre. Kardamome propose des modèles tendance et personnalisés imprimés localement sur du papier 100% recyclé.
Méfiez-vous de l’encre utilisée pour l’impression et privilégiez les alternatives végétales pour véritablement lutter contre la pollution. L’atelier d’Elsa propose également un large choix de faire-part, dont certains à planter, qui donneront de jolies fleurs. De plus, ces cartons d’invitation éco-responsables au concept novateur sont imprimés avec de l’encre aqua soluble. De quoi mettre les invités (et leurs jardins) dans le thème bien avant la cérémonie.
Certaines entreprises soutiennent des associations qui luttent pour le respect de l’environnement. C’est le cas de Reforest'Action que plusieurs créateurs ont décidé de soutenir, et qui replante des arbres dans les zones touchées par la déforestation. Si les faire-part en papier recyclé sont une bonne option, le plus écologique reste le message électronique. Vous pouvez également créer votre blog de mariage sur le site Mariages.net. Une alternative judicieuse pour réduire votre empreinte carbone et communiquer facilement avec vos invités.

5. La décoration

Pour éviter le gaspillage, vous pouvez opter pour une vaisselle réutilisable, biodégradable ou compostable. Misez sur des pièces en fibres imperméables et 100 % recyclables. Vous pouvez choisir des assiettes en pulpe de canne à sucre et des couverts en bambou ou en bois. Il est également possible de louer de la vaisselle, notamment auprès du traiteur ou du prestataire qui organisera votre mariage.

Pour la décoration du lieu de réception, mettez du vert dans la pièce ! Disposez des plantes en pot que vous aurez la possibilité de récupérer et de replanter. Nappes et voilages en fibres textiles recyclées (coton bio, chanvre) pourront orner votre salle de réception décorée par des palettes et des vieux tonneaux. Préférez des produits issus de la récupération ou des éléments naturels trouvés en forêt par exemple. Certaines mariées se lancent dans l’originalité et ajoutent fruits, verdure ou pommes de pin en guise de centres de table.
Pour parfaire la célébration de cet heureux événement, quoi de mieux que de lancer des pétales de fleurs, des grains de lavande ou des confettis biodégradables.

6. Le bouquet

Souvent issues de l’étranger, arrosées de pesticides et récoltées par une main d’oeuvre corvéable, les fleurs proviennent d’une industrie polluante. Prenez donc le soin de vous assurer que celles choisies soient de saison, bio ou même sauvages. Vous pouvez également les faire pousser vous-même !

Si vous êtes accros aux roses, vous pourrez dénicher les plus belles chez Ethiflora. Cette société éthique commercialise des roses issues du commerce équitable dans le respect de la nature. Fraîches et cultivées localement, les fleurs constitueront un bouquet éco-responsable que la mariée pourra arborer fièrement.

7. La lune de miel

Pour la lune de miel, pourquoi ne pas choisir une destination connue pour son engagement pour l'environnement sur le site Voyages Pour la Planète.
Optez pour de l’écotourisme, voire de l’écovolontariat ou des séjours dans des hôtels verts. Le site internet La Clef Verte offre une liste de lieux respectueux de Mère Nature. Ce label écolo propose des hébergements touristiques aux jeunes mariés qui souhaitent réduire leur impact environnemental. Les établissements labellisés prennent en compte des critères spécifiques : gestion des déchets, anti-gaspillage de l’eau et de l’énergie, sensibilisation de la clientèle, etc.
Certains gîtes tels que les Gites Panda ou les EcoGites par exemple sont également labellisés. Ils garantissent leur qualité et leurs actions en faveur de la protection environnementale.

Après la fête

Une fois la fête terminée, n’oubliez pas vos bonnes habitudes, à commencer par le tri sélectif. N’hésitez pas à fournir des sacs biodégradables et des produits ménagers bio, plus respectueux de l’environnement et de la santé du personnel de nettoyage. Les plantes et fleurs qui ont servi au bouquet et à la décoration peuvent être replantées ou données à un hôpital ou à une maison de repos par exemple.
Pour poursuivre votre lutte anti-gaspi, vous pourrez proposer des doggy-bag, bientôt obligatoires dans les restaurants, à vos invités s’ils n’ont pas fini leurs repas.

Commentaires