Faut-il boire chaud, frais ou glacé en été ?

femme buvant de l'eau
Faut-il boire chaud, frais ou glacé en été ?
Par Dorothée Blancheton publié le
104 lectures

En été, il est important de boire régulièrement pour ne pas se déshydrater. Mais il faut aussi faire attention à la température et à la nature des boissons consommées pour optimiser leurs bienfaits. Explications.

Avec les fortes chaleurs estivales, il est important de bien s’hydrater et donc de boire. Pour contrebalancer les températures élevées, on a alors souvent tendance à vouloir consommer des boissons bien fraîches tout droit sorties du réfrigérateur ou accompagnées d’une bonne dose de glaçons. Ces boissons glacées ne sont cependant pas la meilleure option. Si elles présentent d’abord une sensation de fraîcheur agréable dans la bouche, celle-ci ne dure pas. La boisson très fraîche présente, en effet, l’inconvénient d’envoyer des informations erronées à nos thermo-capteurs. Ceux-ci tiennent compte de la chaleur ou la fraicheur perçue et font office de thermomètre corporel. Les informations saisies permettent alors à notre organisme de réagir pour réguler sa température interne. Ainsi, s’il perçoit qu’il fait froid, il va freiner la sudation. Or celle-ci, quand elle est mesurée, permet justement d’éliminer la chaleur stockée dans notre corps. Par ailleurs, l’organisme va devoir engager une dépense énergétique, et donc produire de la chaleur, pour compenser cette fraîcheur et ainsi atténuer l’écart de température entre cette boisson glacée et celle du corps, habituellement à 37°C. Cela réduit alors l’intérêt de ces boissons bien fraîches.

Faut-il boire chaud ?

Dans certains pays, malgré la chaleur, on consomme volontiers des boissons chaudes pour se désaltérer. Ainsi, tout le monde a en tête l’image des touaregs buvant leur thé dans le désert, par exemple. La boisson chaude incite le corps à produire davantage de sueur. Cette sudation permet ainsi d’évacuer le surplus de chaleur pour réguler la température corporelle. Cependant, en éliminant de la sorte, on se déshydrate aussi davantage. Il faut donc boire régulièrement. "Attention également à ne pas consommer trop de café ou de thé car ils ont une action diurétique", explique le Dr Cécile Salomon, médecin à St Nazaire. Vous risquez alors d’avoir davantage envie d’uriner et donc de vous déshydrater.

Quelle température ?

Quant aux boissons à température ambiante, elles ne sollicitent pas d’effort particulier de la part de l’organisme pour s’acclimater à ce liquide. En revanche, elles n’apportent pas cette sensation de fraîcheur recherchée lorsqu’il fait chaud. On éprouve alors moins l’envie de les consommer. Pourtant, il est important de boire spontanément et régulièrement, d’autant plus en période de forte chaleur estivale. Le bon compromis consisterait donc à privilégier des boissons fraîches, mais pas glacées, aux alentours de 12-14° C. Veillez également à bien choisir votre boisson pour assurer une bonne hydratation. L’eau restant une valeur sûre.

Gare aux boissons sucrées

Si vous souhaitez boire un jus de fruits, un soda ou bien encore un smoothie, vous permettrez certes à votre corps de s’hydrater mais "leur forte teneur en sucre n’étanchera pas votre sensation de soif », prévient le médecin. Quant à l’alcool, même avec une bière fraîche, vous ne parviendrez pas à vous désaltérer convenablement. « L’alcool est trompeur. C’est connu pour déshydrater et donner encore plus soif", ajoute le Dr Cécile Salomon. Il favorise, en effet, la sensation de chaleur et a également une action diurétique. De plus, avec les températures élevées en été, les effets de l’alcool s’accentuent.
Enfin, "portez une attention particulière aux bébés trop petits pour réclamer à boire et aux personnes âgées qui ont une sensation de soif altérée", conclut le médecin.

Commentaires