Le p’tit EPAD : une crèche du Creusot où bébés et personnes âgées se côtoient

grand-mère avec un bébé
Le p’tit EPAD : une crèche du Creusot où bébés et personnes âgées se côtoient
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
1640 lectures

En juin dernier, en Saône-et-Loire, a été inauguré un établissement hors du commun. "Le p’tit EPAD" est une micro-crèche construite au 2ème étage d’une maison de retraite. De quoi favoriser les interactions intergénérationnelles.

Si depuis octobre dernier, bébés et personnes âgées se rencontrent tous les jours de 7h à 20h au "P'tit EPAD", l’établissement a été officiellement inauguré en juin 2018 par les responsables de la maison de retraite et de la crèche. Cette dernière, construite au 2ème étage de la résidence du Canada, un centre d’hébergement pour personnes âgées dépendantes du Creusot, en Saône-et-Loire, accueille des enfants de 10 semaines à 6 ans. En plus de la directrice de la micro-crèche, Sylvia Bois, 5 autres personnes encadrent les enfants et veillent au bon fonctionnement de la structure (une infirmière-puéricultrice, une assistance maternelle, une gestionnaire, une personne référente technique et une personne dédiée à l'entretien des lieux).

"Les résidents de l'EHAPD ont un rôle de transmission du savoir, de l'histoire mais aussi des connaissances aux plus jeunes et ces échanges se font dans la joie et la bonne humeur au sein de notre structure", a indiqué la directrice de la micro-crèche.

 

En effet, petits et aïeux se retrouvent pour différents ateliers. Les futurs aménagements des extérieurs, qui devraient être finalisés d’ici l'automne prochain, permettront de multiplier ces moments d’échange.
Au total, la construction du "P’tit EPAD" aura nécessité 200000 euros. Une grande partie a été financée par la CAF de Saône-et-Loire, la Fondation des Hôpitaux de Paris et des dons d'entreprises privées locales. 

D’autres crèches intergénérationnelles en France

Ce type de structure se développe de plus en plus dans l’Hexagone. Et il en existe déjà plusieurs.  A Tourcoing, par exemple, la crèche "Rigolo comme la vie, Jardin des orchidées" a ouvert ses portes en 2012. Cet espace multi-accueil, pour les enfants de 2 mois et demi à 4 ans, est situé dans une maison de retraite. Dans les Yvelines, à Saint-Germain-en-Laye (78), une crèche du réseau Babilou a été construite en même temps qu’une résidence pour personnes âgées afin que les deux établissements fonctionnent ensemble. 

 

Sources :
www.creusot-infos.com
France 3

Commentaires