Astuces pour préparer la rentrée des classes sans stress

rentrée enfant
Préparer la rentrée des classes sans stress
Par Olivia Cheval publié le
761 lectures

Une rentrée des classes sans stress, est-ce possible ? Entre la course aux fournitures, la reprise du travail, les rendez-vous médicaux, on est vite submergé par le stress. Pourtant, avec un peu d’organisation, il est tout à fait possible de vivre cette année une rentrée toute en douceur, aussi bien pour les enfants que pour les adultes !

Une rentrée des classes sans stress, c’est une rentrée anticipée. Pour autant, il n’est aucunement question de se ruer sur les achats de fournitures à peine la cloche sonnée en juillet. Il est préférable de laisser passer quelque temps et ensuite d’élaborer une liste en différentes étapes pour à la fois profiter de son été et préparer une rentrée zen.

Anticiper l’achat des fournitures

Avant de se précipiter avec la liste de fournitures, on fait le tri parmi le matériel existant. Parmi les nombreuses quantités achetées chaque année, il reste forcément quelques fournitures. Il ne faut pas non plus hésiter à réutiliser les produits en bon état. Ensuite, c’est selon chacun. Certains préféreront faire les courses en magasins. D’autres opteront pour Internet et ses sites de fournitures scolaires. Enfin, dans 50 listes pour mamans débordées (éd. Leduc), Isabelle Cantarero conseille d’"acheter le matériel basique en lots, plus économiques (colle, stylos — ), et de constituer des stocks dans lesquels on piochera toute l’année."

Gérer l’administratif en amont

Certificats médicaux, assurances scolaires, photos d’identité… pour éviter le rush la veille de la rentrée ou les jours qui la suivent, on prend d’ores et déjà rendez-vous chez le médecin et on file chez le photographe pour obtenir des photos. Quant aux assurances scolaires, on demande les certificats par mail et on pense à l’inscription aux activités extrascolaires.

Deux semaines avant la rentrée scolaire : on reprend le rythme

L’objectif est de se remettre dans le rythme, mais en douceur. Pour cela, deux semaines avant la rentrée, on revient à des horaires de sommeil plus cadrés. Sachant qu’il faut plusieurs jours pour rattraper une seule heure de décalage, on commence à lever ses enfants plus tôt 10 à 15 jours avant la rentrée. On reprend aussi des horaires de repas plus proches de ceux du quotidien. On veillera bien entendu à ce que ces petites actions soient transmises de façon positive auprès des enfants afin de ne pas leur transmettre d’anxiété.

Planning, calendrier... on adopte les bons outils

Pour une rentrée sans stress, on opte pour un semainier. Accroché au réfrigérateur, il permet de noter toutes les activités de la famille (horaires de travail et d’école, activités extrascolaires…). Autre outil à adopter : l’agenda familial qui sert à inscrire les rendez-vous des parents et des enfants sur plusieurs mois. Il peut s’agir d’un calendrier fixé au mur, d’un agenda classique, d’une appli mobile agenda ou encore d’un agenda partagé sur Internet.

On teste les applis qui aident à s’organiser

Pour nous faciliter la rentrée et le quotidien, il existe de nombreuses applis disponibles. Parmi elles se trouve Wunderlist. L’application permet de créer autant de listes que l’on souhaite avec la possibilité de les trier et de les hiérarchiser, de les diviser en sous-tâches, de programmer des rappels, d’ajouter des fichiers joints... La synchronisation se fait avec la version informatique du logiciel. Remember the milk (RMT) est un gestionnaire de tâches complet et ergonomique, avec des tutoriels pas à pas. On peut créer et gérer des projets, pour un voyage ou une liste de courses. L’appli permet de déléguer des tâches et d’envoyer des rappels sur plusieurs mois. Enfin, Trello est un outil de travail conçu pour que plusieurs personnes puissent avancer sur un même projet, du dossier professionnel au baptême d’un enfant... Il s’agit de créer des tableaux avec des colonnes ("idées", "à faire"...).

 

Commentaires