Cosmétiques : acheter sa crème hydratante ou son démaquillant bio en vrac, c’est possible !

Machine CoZie, distributeur de cosmétique en vrac
Acheter ses cosmétiques en vrac, c'est possible !
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
5300 lectures

La marque de cosmétique bio et zéro déchet CoZie vient de lancer une machine permettant aux clients d’acheter leur crème pour le visage ou les mains, en vrac, selon leurs besoins et envies. On dit oui !

Aujourd’hui, le vrac est partout ! Bio ou non, les enseignes s’y mettent. Mais ce développement concerne surtout le rayon épicerie, et de plus en plus les produits ménagers. Si les adeptes du zéro déchet peuvent d’ores et déjà acheter le riz, les céréales ou encore les légumineuses en choisissant eux-mêmes leurs portions, en matière de cosmétique, l’offre est beaucoup plus réduite. Certaines petites boutiques proposent des produits d’hygiène solides, des shampoings ou gels douche en vrac, mais le choix des marchandises est limité. Pour répondre à la demande croissante de consommateurs toujours plus soucieux de leur impact environnemental, la marque CoZie vient de mettre au point une machine de produits de beauté en libre-service.

Une réglementation stricte

La législation concernant les cosmétiques bio doit répondre à une réglementation stricte, ce qui explique que sur ce créneau, le vrac en est encore à ses balbutiements. Lancée en 2017, CoZie fabrique et commercialise une gamme de 7 produits bio suivant le cahier des charges de Nature & Progrès. En plus de respecter cette charte,  les crèmes pour le visage ou les mains, ou encore le démaquillant proposés en vrac répondent à la norme européenne ISO 22716, référence en termes de bonnes pratiques de fabrication. Ce règlement regoupe les normes européennes en vigueur pour la vente, le stockage et le transport des cosmétiques. Cela constituait un challenge technique pour le vrac.  C'est donc un sacré pari réussi pour la marque. La DoZeuse est connectée sur Internet et "les informations sur chaque produit vendu alimentent une base de données et permettent une traçabilité maximale", indiquent les fondateurs.  

A chacun son flacon

En fonction de leurs envies, les clients peuvent choisir un contenant de 30, 50 ou 100 ml. Et ils ne sont pas obligés de remplir leur flacon. En choisissant la dose qui leur convient, ils dépensent moins et surtout selon leurs besoins. Seul bémol : seule une poignée de clients y auront accès. Pour l’heure, la DoZeuse est uniquement disponible dans le magasin Daybyday dans le 15e arrondissement de Paris.

"Le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas !"

Depuis sa création, la marque propose des flacons et bouchons réutilisables, lavables et échangeables à vie. "Le ou la client(e) les rapporte à son point de vente et bénéficie d’une réduction d’1,50 euro sur son achat suivant ", indiquent les créateurs. "Les réflexions menées pour réduire les impacts environnementaux ne concernaient, jusqu'à présent, que la réduction du poids des emballages, ou l'augmentation de leur recyclabilité. Or, le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas ! C'est pourquoi, chez CoZie, en réinstaurant la consigne, nous avons fait le choix de l'augmentation de la durée de vie des emballages, en les lavant, puis en les réutilisant", explique Emeric co-fondateur de la marque. Selon une étude réalisée pour la marque, "le modèle de la consigne permet d'économiser 7 tonnes d'équivalent CO2 (= un aller-retour Paris New-York en avion !)", pour 2500 produits vendus, grâce à la démarche écologique des clients qui rapportent les flacons, soulignent les créateurs. Avec la DoZeuse, c’est donc encore un pas en avant vers le zéro déchet pour CoZie.

Source(s):
  • Communiqué de presse CoZie

Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires