Les Français consomment de plus en plus d'oeufs alternatifs

oeufs bio et alternatifs
Les Français consomment de plus en plus d'oeufs alternatifs
Par AFP/Relaxnews publié le
944 lectures

Poules de plein air, élevées au sol ou selon l'agriculture biologique... Les oeufs dits alternatifs deviennent une priorité pour les consommateurs, dont les achats en volume ont progressé respectivement de 7,7 %, 7,2 % et 3,7 % au cours des neuf premiers mois de l'année, rapporte ce mardi 9 octobre l'interprofession des oeufs (CNPO).

Au coeur des débats qui mettent en exergue de nouvelles attentes sociétales, la question du bien-être animal est devenue une réalité au point de modifier peu à peu les habitudes de consommation des Français, en tout cas pour l'achat des oeufs. Plus d'un oeuf sur deux vendus en grande distribution est issu de ce que l'on appelle un élevage alternatif : soit l'oeuf est bio, soit il est issu d'une poule qui a accès à un espace extérieur, soit elle est élevée au sol. A contrario, les poules pondeuses qui vivent en cages sont moins choisies par les consommateurs. Les ventes ont reculé de 4,1% au cours des neuf premiers mois de l'année. 

Il s'agit d'une tendance de fond puisque la part des oeufs standards représentait 74 % de l'offre en grandes surfaces en 2007, quand elle n'est plus que de 48 % dix ans plus tard. Les oeufs de plein air sont la catégorie alternative la mieux représentée (24 % contre 13 % en 2007), devant les oeufs bio (16 % contre 6 % en 2007).

Selon le CNPO, 37 % des poules pondeuses étaient concernées par un élevage alternatif en 2017 contre 16,5 % en 2002. Par ailleurs, ce chiffre a bondi de 13 % entre 2016 et 2017. Néanmoins, la cage reste le modèle d'élevage encore majoritaire avec 63,3% de poules qui y sont enfermées. La filière s'est engagée à adopter un élevage alternatif pour au moins une poule pondeuse sur deux d'ici 2022.

Les oeufs, un marqueur de la culture alimentaire des Français

L'oeuf étant à la base de nombreuses recettes traditionnelles françaises, cette nouvelle habitude d'achat n'est pas un détail : les Français consomment plus d'oeufs que la moyenne européenne, située à 213 oeufs par an et par habitant. Alors même que la France est la championne d'Europe de la production d'oeufs (14,9 milliards en 2017), les consommateurs tricolores en cassent 217. Depuis le début de l'année, ils ont maintenu leur niveau de consommation (+0,3 %) par rapport à la même période en 2017, mais ont été soumis à une hausse des prix. Les ventes en valeur ont augmenté de 2,8 %.

Rappelons qu'en 2017, la consommation d'oeufs avait été fragilisée par un nouveau scandale sanitaire ; 17 pays ayant été livrés d'oeufs contaminés au fipronil, un insecticide interdit. Par ailleurs, depuis le 8 octobre dernier, des oeufs de la marque Les Poulettes font l'objet d'un rappel de produits, suspectés par la répression des fraudes d'être contaminés par la salmonelle. 


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires