Jean-Paul Gaultier renonce définitivement à la fourrure et au cuir

Jean Paul Gaultier
Jean Paul Gaultier renonce à la fourure et au cuir
Par Feriel Didane publié le
1655 lectures

Le couturier français Jean-Paul Gaultier a déclaré samedi 10 novembre dans l'émission “ Bonsoir!” diffusée sur Canal+, qu'il n'utiliserait plus de fourrure et de cuir pour ses futures collections.

Hélas, les animaux à fourrure sont les premières cibles de la mode. Malgré de nombreux reportages dénonçant ces pratiques et les actions des défenseurs des animaux, de nombreuses marques continuent à en utiliser. D'après les investigations menée par  PETA (Pour une Éthique dans le Traitement des Animaux), plus de 140 millions d'animaux sont morts en 2016 simplement pour que les marques de prêt-à-porter utilisent leur fourrure.
Heureusement, de plus en plus de créateurs choisissent d’abandonner ces pratiques, à l’instar de Jean-Paul Gaultier qui a annoncé, dans l'émission “Bonsoir” , qu'il renonçait à la vraie fourrure et au cuir.

"Je vais remédier à cela. J’en ai utilisé depuis mes débuts, j’ai fait ça en utilisant parfois des vieilles fourrures, du recyclage. La vraie fourrure souvent est plus sensuelle que la fausse fourrure.  Mais on peut trouver d'autres moyens de se réchauffer. Cela permet d'aller vers une partie créative qui ne nuira pas, aux animaux", a-t-il expliqué.

Du luxe plus éthique et responsable

De nombreuses associations de défense des animaux ont salué ce lundi 12 novembre l’engagement du célèbre styliste. Pour PETA, "cette excellente nouvelle fait suite à des années de pression de la part de PETA et de ses affiliées, dont l'interruption d'un des défilés du créateur en 2002 par une militante protestant son utilisation de fourrure, et l'irruption de militants dans sa boutique parisienne en 2006, menée par la fondatrice de PETA, Ingrid Newkirk. C'est un signal fort, Jean-Paul Gaultier est connu internationalement".  

De son côté, Jacques-Charles Fombonne, président bénévole de la SPA (Société protectrice des animaux) "espère que l'exemple de Jean-Paul Gaultier sera très vite suivi par d'autres couturiers et marques. Les conditions d'élevage et de mise à mort des animaux pour leur fourrure relèvent de la pire des cruautés".  A bon entendeur donc…

 

Photo : © Alain JOCARD - AFP/Archives

Source(s):
  • AFP/Relax News
Commentaires