Les pommeaux de douche, nocifs pour la santé ?

Femme et douche
Les pommeaux de douche, nocifs pour la santé ?
Par Feriel Didane publié le
7940 lectures

Selon une récente étude américaine publiée dans le journal ASM, les pommeaux de douche seraient le nid préféré des bactéries. Et cela pourrait avoir un véritable effet sur notre santé. Serait-il temps de changer nos habitudes ?

Si l’on savait déjà que quelques objets présents dans la salle de bain pouvaient regorger de bactéries (comme les petits canards en plastique), on ignorait que le pommeau de douche en faisait partie, au risque même de nous rendre malades. C’est ce que révèle une étude parue le 30 octobre 2018. Pour dresser ce constat, les chercheurs ont analysé l’eau provenant de 656 pommeaux de douche provenant de foyers américains et de 13 pays de l’Union Européenne. Les scientifiques ont ainsi trouvé différents types de bactéries (Blastomonas, Sphingomonas, Bradyrhizobium et Phenylobacterium...). Mais la plus dangereuse, susceptible d'entraîner des affections, était la Mycobacterium non tuberculeuse.

Risques potentiels d'infections pulmonaires

L'environnement du pommeau de douche semble être l’endroit parfait pour ce genre de bactéries, puisqu’il est chaud et humide. Cela favorise la multiplication de ces micro-organismes. Et quand elles sont en contact avec la vapeur produite par l’eau, ces dernières peuvent être très nocives pour le corps humain et causer plusieurs maladies : infections pulmonaires, lymphatiques et cutanées. Parmi les symptômes qui peuvent apparaître : fatigue, perte du poid, toux ou encore fièvre.  

Comment réduire la prolifération des bactéries dans les pommeaux de douche ?

Pas de panique, l’étude souligne que seules les personnes ayant un système immunitaire un peu affaibli sont susceptibles d'être affectés. Pour limiter ce genre de bactéries dans votre salle de bain, il est recommandé de nettoyer son pommeau de douche chaque semaine ou deux fois par semaine.

 

Source(s):
Commentaires