L'éco-responsabilité, préoccupation numéro 1 de la mode en 2018

Mode
L'éco-responsabilité, préoccupation numéro 1 de la mode en 2018
Par AFP/Relaxnews publié le
1947 lectures

La question de la durabilité a occupé les esprits dans l'univers de la mode cette année. En 2018, de nombreuses marques ont pris des mesures concrètes pour diminuer leur empreinte écologique. Voici un aperçu des progrès réalisés.

PVH Corp

PVH, l'entreprise qui détient Tommy Hilfiger, Calvin Klein et Speedo a signé trois accords visant à diminuer le gâchis engendré par ses activités. Le groupe a rejoint le Global Fashion Agenda (GFA), une action à but non lucratif visant à favoriser le développement durable dans la mode en association avec l'organisme Fashion For Good (FFG).
Le groupe a aussi rejoint le conseil d'administration de la Fondation Ellen MacArthur, qui travaille avec les entreprises, les gouvernement et les chercheurs pour promouvoir et adopter une économie circulaire.

Guess

La marque de denim Guess a connu une année difficile, ce qui ne l'a pas empêchée de lancer un programme de recyclage textile appelé 'Resourced' aux États-Unis. Les clients obtiennent des réductions en magasin lorsqu'ils rapportent des vêtements. Une façon d'éviter le gaspillage. L'entreprise compte élargir l'initiative à d'autres pays en 2020.

Gap

Gap Inc. (Gap, Old Navy, Banana Republic) s'est engagé à réduire sa consommation d'eau de 10 milliards de litres d'eau d'ici la fin 2020. Le tout en favorisant l'innovation et l'optimisation de ses moulins et de ses systèmes hydrauliques. Le groupe espère aider les communautés concernées à bénéficier d'un meilleur accès à l'eau potable et aux système sanitaires.

Kering

Ce mois-ci, le groupe de luxe Kering a annoncé le lancement d'un 'Prix de l'innovation durable' en Chine, en partenariat avec Plug and Play. Les start-ups et technologies chinoises dédiées à l'usage des matériaux non transformés, aux chaînes d'approvisionnement vertes et à l'économie circulaire seront récompensées dans le but d'encourager des processus éco-responsables dans la mode. Trois lauréats bénéficieront d'un programme de soutien et pourront développer leurs idées.

Charte des Nations Unies

Toujours en ce mois de décembre, 43 marques dont Burberry, H&M, Stella McCartney et Hugo Boss ont promis de lutter contre le réchauffement climatique en signant une charte à l'initiative de l'Organisation des Nations Unies.
Les entreprises se focaliseront sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre et sur le développement durable à travers 16 engagements. L'objectif : des émissions réduites à zéro d'ici 2050.

 

Commentaires