Huile de ricin : démêler le vrai du faux

Une bouteille et des graines de ricin
L'huile de ricin est prisée pour ses vertues nutritives pour les cheveux
Par Hanen Slimani publié le
5874 lectures

L’huile de ricin est à la mode ! Depuis quelques années, ce produit est devenu un “must-have” à qui s'intéresse un tant soit peu aux alternatives naturelles en matière de cosmétiques. On lui prête des propriétés miraculeuses pour les cheveux ou encore la peau. Pourtant, sous certaines formes, sa consommation peut s'avérer toxique. Bio à la une fait le point sur cette huile si populaire.

L’usage de l’huile de ricin ne date pas d’hier. On dit que la reine Cléopâtre en était déjà une adepte il y a plus de 2000 ans. En réalité, on trouve des traces d’utilisation de l’huile de ricin il y a plus de 4000 ans. Un temps oubliée pour les soins beauté, elle revient aujourd’hui en force. À l’instar des “superfood”, il y a aussi les “super-cosmétiques”. On lui vante de nombreuses vertus, notamment pour la pousse des cheveux et des ongles, pour nourrir sa chevelure mais aussi la peau. Certains conseillent même l’huile de ricin en cas de problèmes digestifs. Mais attention aux mésusages.

Une toxicité avérée

Si l’on vante souvent les vertus de ce produit, il n’est pas pour autant sans danger. Le ricin est une plante de la famille des Euphorbiaceae qui s’est développée à l’origine en Egypte et Ethiopie, mais que l’on cultive aujourd’hui essentiellement en Inde. Obtenue par pression de la graine de ricin, elle est inodore et de couleur légèrement jaunâtre. Riche en acides gras, l’huile est très visqueuse ce qui rend son utilisation parfois compliquée.
À l’état naturel, le ricin peut s’avérer très toxique. Il produit en effet une protéine, la ricine classée comme “agent biologique toxique de catégorie B”. Pour Franck Dumeignil, Professeur chimiste à l’Université de Lille 1, “la ricine est un poison d’une toxicité phénoménale”. Le professeur cite notamment l’affaire du “Parapluie bulgare” en pleine Guerre froide. L’écrivain bulgare Georgi Markov avait été empoisonné en pleine rue à l’aide d’un parapluie à l’embout trafiqué. Autrement dit, n’essayez pas d’en faire pousser dans votre jardin... ou alors à vos risques et périls !

Bien l’utiliser pour profiter de ses bienfaits

Les propriétés de l’huile de ricin

Cheveux : Riche en vitamine E, l’huile de ricin est particulièrement recommandée pour la pousse des cheveux. Elle permet également de nourrir et de fortifier les cheveux grâce à sa forte teneur en acide ricinoléique. Elle est donc particulièrement recommandée pour le soin des cheveux abîmés, fatigués et qui ont tendance à perdre en volume. Elle peut également être utilisée en petite quantité pour stimuler la repousse des cils ou des sourcils. Pour les cheveux gras, elle est bien évidemment à proscrire en raison de sa nature très visqueuse.

Ongles : Pour les ongles aussi, l’huile de ricin fait des merveilles. Sa forte teneur en vitamine E agit sur la pousse des ongles. Son action émolliente permettrait également d’assouplir les cuticules et de favoriser la guérison des petites coupures.

Peau : Sur la peau, les bienfaits de l’huile de ricin restent à prouver. Sur le visage, l’huile est très comédogène. Son application risquerait d’obstruer les pores de votre peau. Bien que vantée pour ses prétendues vertus purifiantes, l’huile de ricin n’est pas la plus recommandée pour les soins du visage. Préférez-lui plutôt l’huile de jojoba, d’amande ou d’argan selon vos besoins. Sur le corps, elle n’est pas non plus conseillée en raison de son action sur le pousse des poils notamment.

Voie orale : Il fut un temps où l’on trouvait sur les étals de nos épiceries, des bouteilles d’huile de ricin alors plébiscitée pour ses vertus laxatives. Fort heureusement aujourd’hui, cette pratique est révolue. L’huile de ricin a des effets laxatifs avérés. Peut-être même un peu trop. Sous la dictature de Mussolini, elle était utilisée à forte dose par les Chemises noires pour provoquer de graves diarrhées, parfois mortelles. L’huile de ricin est donc un purgatif violent qui n’est plus vendue pour cet usage. A oublier donc !

 

Recette masque "pousse des cheveux" à l’huile de ricin:

  • 1 CAC d’Huile de ricin
  • 1 CAC d’Huile d’amande douce
  • 3 gouttes d’Huile essentielle de Menthe poivrée (facultatif)
  • 1 CAC de Gel d’Aloé Vera
 

Ici, l’huile de ricin sera mélangée à de l’huile d’amande douce. Une huile végétale plus neutre, moins grasse et qui possède des vertus adoucissantes pour les cheveux. Pour stimuler davantage la pousse, on y ajoutera quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée. En plus de nourrir vos cheveux et de stimuler leur pousse, ce masque permettra également d’hydrater et de gainer votre chevelure grâce au gel d’aloé vera.

 

 

Source(s):

Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

HUILE DE RICIN BIO
0 avis
DE SAINT HILAIRE
HUILE DE RICIN - 50ML
0 avis
La Vie Claire
Commentaires