Skiez vert ! Le palmarès des stations de ski éco-responsables

montagne neige
Skiez vert ! Le palmarès des stations de ski éco-responsables
Par Anaïs Martinez publié le
2393 lectures

Les vacances aux sports d’hiver, c’est l’occasion de prendre un bol d’air et de se faire plaisir sur les pistes. Vous êtes adepte de l’écologie jusqu’à vouloir passer des vacances "vertes"? Bio à la Une vous livre une sélection des stations de ski labellisées vertes ou durables en France.

De plus en plus de stations de ski tentent de préserver l’environnement et font des efforts pour réduire la pollution due aux activités de sports de neige. Tour d’horizon de ces stations vertes.

Les stations labellisées Flocon Vert 

Oui, les stations de ski éco-responsables existent en France ! C’est l’exemple du label "Flocon Vert" décerné par un comité constitué de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), la Fondation pour la nature et pour l’homme et Mountain Riders, qui ont reconnu six stations de ski éco-responsables. En se basant sur des critères multiples : gouvernance et destination, économie, social et culturel, écologie et ressources naturelles, tout est passé en revue.

1. La station des Rousses (Haut-Jura, 39)

Composée de quatre communes : Les Rousses, Bois d’Amont, Lamoura et Prémanon, la station de ski labellisée axe sa politique engagée sur les énergie locales comme la chaufferie au bois. Le bois, local et bon marché, permet d’alimenter trois écoles. La station promeut le recyclage des objets et participe activement au tri des déchets.

2. La Vallée de Chamonix (74)

Dominée par le Mont-Blanc au sud, cette station de ski valide le label avec deux mesures engagées phares. La libre circulation dans la vallée est possible sur l’ensemble des lignes de bus et de train entre Servoz et Vallorcine, en se munissant d’une carte hôte, résidant ou gens du pays. Mais aussi grâce au "Plan climat énergie territorial". Cet engagement pris en 2009 a pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’adapter le territoire en montagne au changement climatique. N’hésitez pas à passer par le site du Mont de Grange classé "Natura 2000", qui concentre une belle biodiversité (faune et flore confondues). Une randonnée praticable plutôt en été, mais aussi en hiver si les conditions sont bonnes.

3. Châtel (Alpes du Nord,74)

Station à taille humaine, située en Haute-Savoie, proche de la Suisse, elle se singularise par sa politique engagée. Une forte sensibilisation à l’environnement et à la réduction des déchets est menée. Une journée est même organisée chaque année, "Ecolovie", pour sensibiliser à la propreté de la montagne. En 2015, une campagne de nettoyage a permis de ramasser 8m3 de déchets. La société des remontées mécaniques est labellisée "ISO 14001" (certification d’un management environnemental visant à réduire les impacts environnementaux des entreprises) met à disposition des poubelles de tri sur tout le domaine skiable. Les déchets sont ensuite recyclés par TerraCycle.

4. La Pierre Saint-Martin (64)

Située dans le département des Pyrénées-Atlantiques, le domaine skiable a été repensé et réévalué pour diminuer les impacts de l’ensemble des activités sur la nature. Par exemple, la consommation électrique, l’eau, les déchets mais aussi la pollution des sols, sonores etc.   

Des zones ont été re-végétalisées, les stations des gares de train ont été mieux intégrées au paysage et des formations de sensibilisation en faveur de l’écologie ont été menées auprès de tous les intervenants du site. Une forte action est menée pour les transports dans le site.

En effet, la majeure partie de la pollution vient des transports lors des vacances de ski. A la station, ils ont développé le "skibus" qui permet de se déplacer en transport en commun sur l’ensemble de la station.  

A noter : pour la saison 2019, seul 60 % du domaine skiable est ouvert pour suite à un incendie survenu le 7 janvier dernier dans la gare d’un télésiège à la Pierre Saint-Martin.

5. Chamrousse (38)

Situé dans l’Isère, le site de Chamrousse se caractérise aussi par sa sensibilisation aux déchets sauvages et à la préservation de la propreté du domaine montagnard. 1250 kg de déchets avaient été ramassés en 2016 suite à une journée de ramassage.

Petite originalité pour cette station qui utilise les toitures des habitations touristiques pour produire de l’énergie solaire. Un projet développé notamment au sommet de Belledonne. Production d’énergie solaire locale garantie !

6. Valberg (Alpes-Maritimes, 06)

C’est la dernière station a avoir décroché le label Flocon Vert en mai 2018. Située dans la commune de Péone, c’est une station village pleine de charme tout près du Parc national du Mercantour. Ce site s’engage notamment pour la protection de l’environnement nocturne et réduit la pollution lumineuse notamment en coupant une partie des points lumineux entre minuit et 6h. Une occasion de rêve pour admirer le ciel étoilé.

Au niveau des transports, des bus 100 % neige, des navettes gratuites et l’autopartage au sein de la station sont déployés pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre liées au transport. Le domaine, tout proche du parc de Mercantour, s’est engagé à protéger le tétras-lyre, classé "vulnérable" sur la liste rouge des oiseaux nicheurs de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ils ont mis en place une zone pour préserver l’espèce tout en permettant la pratique des sports de neige.

Les stations couronnées de la certification Green Globe

Cette certification internationale récompense les acteurs, entreprises du secteur du tourisme qui s’engagent dans une démarche en faveur du développement durable. Il recense 44 critères fondamentaux aussi bien du côté du management que de l’environnement.

Plusieurs Club Med ont reçu la certification comme Aime la Plagne, L’Alpe d’Huez La Sarenne, Val d’Isère. Mais aussi des domaines skiables à part entière comme le Grand Massif ou le domaine de Serre Chevalier.

1. Grand Massif (74)

Regroupant les stations de Flaine, Les Carroz, Morillon, Samoëns et Sixt Fer à Cheval, la station vise une réduction des impacts et la prévention des pollutions liés aux activités et aux aménagements du domaine skiable. Un observatoire environnemental a été mis en place en 2008 qui permet de recenser la biodiversité au sein du site sur plus de 1400 hectares dans le but de les préserver en trouvant des solutions. Un maraudage hivernal mené par un animateur permet d’observer la faune présente l’hiver.

2. Serre Chevalier (05)

Située dans les Hautes-Alpes, la station a adopté les mêmes engagements que le Grand Massif, mais avec une originalité : la volonté est d’en faire la première station de ski à produire sa propre électricité. Pour cela, des panneaux photovoltaïques sur 6 sites et 2 éoliennes en haut du Prorel ont été installés. Ils ont pour objectif de produire 30 % de la consommation électrique totale du domaine skiable d’ici 2021.

Profitez de vos vacances pour vous mettre au vert !

Source(s):
Commentaires