Rappel produits dans plusieurs enseignes : du poisson contaminé à la listeria

cabillaud
Rappel produits : du poisson contaminé à la listeria
Par Anaïs Martinez publié le
12072 lectures

Deux types de poisson font actuellement l'objet d'un rappel : du flétan fumé commercialisé par Auchan et du dos de cabillaud vendu par Intermarché.

Ce mardi 26 février, deux références de poisson ont été retirées de la vente et font l'objet d'un rappel dans deux enseignes de supermarché. En cause : la présence de listeria dans la marchandise. Pour rappel, la présence de cette bactérie dans les aliments peut provoquer la listériose, une maladie pouvant être grave notamment chez les personnes à la santé fragile comme les enfants ou en cas de grossesse, le foetus étant vulnérable.

Le flétan fumé vendu chez Auchan

Alors que le flétan fumé commercialisé par La Société Thalassa Excellence a déjà été épinglé au début du mois et rappelé par Carrefour, c'est aujourd'hui l'enseigne Auchan qui procède au retrait d'un lot contaminé.  

  • Produit concerné : Flétan fumé tranché 150g
  • Marque : Fumage du val de lys
  • Présentation : Tranches de flétan sur plaque sous vide
  • Numéro de lot : 19039025
  • DLC : 28/02/19
  • Code barre : 3 346 890 003 231  
  • Recommandations : ne pas les consommer, de les détruire ou de les rapporter en magasin.

Dos de cabillaud vendu chez Intermarché

L'autre poisson épinglé est le dos de cabillaud de la marque Capitaine Houat commercialisé par les magasins Intermarché.

  • Produit concerné : Dos de cabillaud 
  • Marque : Capitaine Houat
  • Achat : dans les rayons traditionnels entre le 12/02/19 et le 16/02/19
  • Recommandations : ne pas les consommer, les détruire ou les rapporter en magasin pour remboursement.

Pour toute question, vous pouvez appeler le service consommateurs de la société Capitaine Houat au 06 86 38 83 53 du lundi au vendredi de 9h à 18h. 

Informer son médecin

Les deux enseignes recommandent aux personnes qui auraient consommé ces produits et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, de consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. Le délai d'incubation pouvant aller jusqu'à huit semaines.

Source(s):
Commentaires