Un écran dans la chambre des enfants nuirait à leur santé physique et mentale

enfant devant un écran
Un écran dans la chambre des enfants nuirait à leur santé physique et mentale
Par AFP/Relaxnews publié le
779 lectures

Des chercheurs canadiens ont montré que le fait de grandir avec un téléviseur dans sa chambre pouvait être néfaste pour la santé physique et mentale.

Les effets des écrans sur les facultés intellectuelles et le sommeil des enfants ont été de nombreuses fois démontrés. Face à l'omniprésence des écrans dans la vie quotidienne, il peut être difficile de refuser leur utilisation à nos enfants. Pourtant leur usage n'est pas sans conséquences sur leur santé comme le montrent les chercheurs.

Mauvaises habitudes alimentaires et dépression liés aux écrans

Une équipe de l'Université de Montréal et du INRS-IAF, un institut de recherches affilié à l'Université du Québec à Montréal, a pris en compte des données concernant des enfants québécois nés entre 1997 et 1998. Les enfants ont bénéficié d'un suivi à l'âge de quatre ans, puis à l'âge de 12 et 13 ans. Lors de ces rendez-vous, les scientifiques ont mesuré leur indice de masse corporelle et leur ont demandé de rapporter leur consommation de malbouffe et de remplir un questionnaire sur la dépression.

Les professeurs devaient aussi évaluer l'exposition au stress émotionnel des enfants en classe, mais aussi leur comportement avec leurs camarades et s'ils étaient malmenés. A en croire les scientifiques, ces mesures sont des indicateurs pertinents de la santé physique et mentale à l'âge adulte.

Leurs résultats, parus dans la revue Pediatric Research, ont montré que le fait d'avoir un téléviseur dans sa chambre à l'âge de quatre ans était lié à un indice de masse corporelle considérablement plus élevé, à de mauvaises habitudes alimentaires, à un niveau moindre de sociabilité, et à un niveau plus élevé de détresse émotionnelle, ainsi qu'à des symptômes dépressifs, de victimisation et d'agression physique plus tard dans l'enfance, en dépit des facteurs familiaux et individuels qui auraient pu augmenter le risque de tels problèmes.

Un temps réduit d'écran essentiel au bon développement de l'enfant

"Les premières années représentent une période essentielle du développement de l'enfant", a noté l'auteure de l'étude Linda Pagani.

"Les parents savent intuitivement que les loisirs des enfants auront un impact sur leur bien-être sur le long terme", ajoute-t-elle. "Et la télé étant le passe-temps le plus fréquent, il est clair que les nombreuses heures passées devant l'écran ont un effet sur leur croissance et leur développement, surtout si la télé se trouve dans une pièce privée comme la chambre."

La professeure souligne que cette habitude peut entraîner un manque d'activité physique et d'interactions sociales. "Aujourd'hui, étant donné la portabilité des appareils digitaux et le passage constant d'un appareil à un autre, les recommandations de l'American Academy of Pediatrics ont clairement raison d'encourager des zones sans écrans à la maison, surtout du fait de leurs implications dans la croissance et le développement des enfants".

A privilégier donc les jeux manuels, les sorties dehors et un temps réduit d'écran pour le bien-être de vos enfants !

Source(s):
Commentaires