Carburant : des bus roulent au marc de raisin

Carburant : des bus roulent au marc de raisin
Carburant : des bus roulent au marc de raisin
Par Cécilia Ouibrahim publié le
411 lectures

En Nouvelle-Aquitaine, des bus roulent au marc de raisin pour protéger l’environnement. Explications.

Bonne nouvelle : les carburants alternatifs au pétrole arrivent sur le marché ! Parmi eux, le marc de raisin, adopté par la région Nouvelle-Aquitaine sur neufs bus. 
En circulation depuis mardi 19 mars, les véhicules de la ligne 3, qui assurent la liaison entre La Rochelle et l’île de Ré, roulent écolo. 

“Une baisse de 85 % des émissions de gaz à effet de serre”

Des petits bijoux de technologie appelés CHNS (cars à haut niveau de service) et qui permettent de réduire considérablement la pollution atmosphérique. Et pour cause, les avantages de ces dispositifs sont nombreux : “limiter la dépendance énergétique, contribuer à la réduction des déchets de la production viticole, diminuer fortement la pollution avec une baisse de 85 % des émissions de gaz à effet de serre, de 50 % d'oxyde d'azote et de 70 % de particules fines par rapport au diesel”, explique la région Nouvelle-Aquitaine dans un communiqué.

En plus d’agir pour la planète, ce dispositif permet de réduire les déchets de la production viticole. Le biocarburant ED95 est donc le résultat d’un “procédé de fermentation industrielle permettant la transformation du sucre de marc de raisin en alcool brut”, explique la région. Il est ensuite distillé et déshydraté pour obtenir du bioéthanol. Une innovation écolo et zéro déchet qui prouve que le progrès peut parfois avoir du bon pour sauver la planète ! 

Commentaires