Une heure d'exercice physique par semaine préserve la mobilité des seniors

Une heure d'exercice physique par semaine préserve la mobilité des seniors
Une heure d'exercice physique par semaine préserve la mobilité des seniors
Par AFP/Relaxnews publié le
281 lectures

Selon de nouvelles recherches américaines, pratiquer une activité physique régulière au moins une heure chaque semaine peut aider à conserver l'autonomie motrice chez les personnes souffrant de douleurs articulaires.

Publiée dans le Journal of Preventive Medicine, l'étude a suivi plus de 1.500 patients âgés de 49 à 83 ans pendant quatre ans. Bien que ces personnes présentaient des problèmes aux articulations des membres inférieurs, elles étaient toutes considérées au départ comme "mobiles", c'est-à-dire capables d'effectuer seules des gestes du quotidien comme s'habiller, prendre un bain ou traverser un passage piéton.

Tout au long de l'étude, l'activité physique des patients a été surveillée à l'aide de capteurs servant à mesurer l'accélération des mouvements. "Notre but était d'identifier quel genre d'activité aiderait les gens à rester à l'abri d'un handicap", précise Dorothy Dunlop, professeure en médecine préventive à la Northwestern University (Illinois, Etats-Unis) et auteure principale de l'étude.

Une réduction de 85 % du risque

Au terme de leurs observations, les chercheuses et les chercheurs ont constaté qu'une heure hebdomadaire d'exercice, même modéré, a permis de réduire de 85 % le risque de perte d'autonomie motrice chez les seniors. Parmi les participants qui n'ont pas pratiqué au moins une heure d'activité physique chaque semaine, 24 % marchaient trop lentement pour traverser la rue en toute sécurité, tandis que 23 % ont déclaré avoir rencontré des difficultés à exercer leur routine matinale.

Pour rappel, pour rester en forme, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande 2h30 minimum d'activité physique modérée par semaine pour les adultes. Une préconisation qui s'applique également aux seniors, même si une personne de 40 ans aura sans conteste moins de difficultés à "remplir le contrat" qu'un individu de 70 ans.

"Une heure par semaine d'activité est une première étape pour les personnes âgées physiquement inactives. Ce seuil minimal peut les motiver à adopter un mode de vie physiquement actif et à profiter des nombreux bienfaits du sport pour la santé", affirme la Pre Dunlop.

Commentaires