Dentifrices au charbon : des effets contraires à ceux attendus ?

Dentifrices au charbon : des effets contraires à ceux attendus ?
Dentifrices au charbon : des effets contraires à ceux attendus ?
Par Cécilia Ouibrahim publié le
5860 lectures

Aux traditionnels dentifrices blanchissants s'ajoutent, aujourd'hui, ceux au charbon actif. Mais selon une étude récente, ce produit qui promet aux consommateurs une dentition parfaite pourrait bien leur faire perdre le sourire. Explications.

Plus qu’une affaire d’hygiène, avoir des dents blanches est devenu synonyme de beauté. Détartrage, blanchiment, gouttières, ou encore facettes, les procédés sont nombreux pour s’offrir un sourire ultra bright. Mais avant de se précipiter chez le dentiste, les consommateurs se ruent vers différents produits promettant des effets miraculeux et notamment des gammes à base de charbon actif. Naturel et tendance, cet élément est devenu un argument de vente dans le marché du sourire parfait. 

Mais si depuis l’Antiquité, le charbon est adulé pour ses vertus détoxifiantes et purifiantes, une étude publiée le 10 mai dans le British Dental Journal révèle que l’ingrédient phare des dentifrices du moment ne serait pas si efficace pour blanchir les dents, et pourrait, au contraire, les fragiliser, voire favoriser l’apparition de problèmes dentaires. 

Caries, gencives irritées et taches sur les dents ?

L’étude, menée par des chercheurs de la Dental School de l'Université de Manchester, a révélé que les dentifrices au charbon, qui prétendent blanchir l’émail, ne seraient qu’un "outil marketing". Pour eux, ces produits augmenteraient, au contraire, le risque d’apparition de caries et de taches.

Selon les auteurs, le charbon contenu dans les dentifrices est généralement une poudre fine de charbon de bois traité, fabriqué à partir de matériaux tels que des coquilles de noix, du bambou, ou encore des cosses de noix de coco.

En plus de prôner les vertus anti-bactériennes et anti-fongiques du charbon actif, les slogans publicitaires promettent également un "blanchiment des dents" et une réduction des caries. Ses principes actifs lui permettant d’absorber les toxines sur les surfaces poreuses, le charbon détoxifierait et blanchirait l’émail des dents. Pourtant, son utilisation ne serait pas sans risque. 

"Lorsqu'il est utilisé trop souvent chez des personnes souffrant d'obturation, il peut y pénétrer et devenir difficile à extraire", argue le Dr Joseph Greenwall-Cohen, co-auteur de l'étude de la Dental School de l'Université de Manchester. "Les particules de charbon de bois peuvent également se prendre dans les gencives et les irriter", ajoute-t-il.

Si les chercheurs expliquent que les adeptes du charbon espèrent avoir trouvé "une option peu coûteuse de blanchiment des dents", ils préconisent les dentifrices classiques au fluor, un ingrédient essentiel pour la protection dentaire, rarement présent dans la composition des soins au charbon. Rappelons tout de même que d'autres études ont démontré les effets négatifs du fluor en cas de surdosage. 

Toutefois, ces experts estiment qu'un brossage excessif au charbon actif serait abrasif pour l’émail. Sans fluor, les dents seraient moins protégées, et de ce fait, plus sujettes aux caries. Les chercheurs recommandent ainsi aux personnes "préoccupées par la coloration ou la décoloration des dents" d’améliorer leur hygiène buccale ou de consulter leur dentiste.

Attention à la poudre de charbon

Malgré ces avertissements, les auteurs de l’étude estiment que d’autres recherches sont nécessaires pour confirmer leurs affirmations. De son côté, la marque Coslys, interrogée par Bio A la Une, réfute la dangerosité des dentifrices contenant du charbon. 

"Il ne faut pas faire l’amalgame entre les poudres au charbon pur et les dentifrices qui en contiennent. Dans les dentifrices, le charbon est en quantité plus faible et donc plus contrôlée", précise la marque bio de cosmétiques. 

"Avant de commercialiser notre dentifrice au charbon, nous avons effectué des tests de sécurité sanitaire auprès d’un toxicologue ainsi que des tests d’usage avec un chirurgien dentiste. Ces essais, élaborés par un laboratoire indépendant, n’ont révélé aucun signe d’inconfort ou d’intolérance du produit". Au contraire, 75 % des participants ont été satisfaits par les effets du dentifrice de la marque Coslys et 83 % ont salué sa texture agréable, précise la marque. 

Les dentifrices au charbon ne seraient donc pas si nocifs à condition de ne pas avoir les dents sensibles. En revanche, gare à ne pas abuser de la poudre de charbon, abrasive pour l’émail.


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires