En 2000 ans, la planète n’a jamais connu un tel réchauffement climatique

En 2000 ans, la planète n’a jamais connu un tel réchauffement climatique
En 2000 ans, la planète n’a jamais connu un tel réchauffement climatique
Par Cécilia Ouibrahim publié le
599 lectures

Les températures mondiales n’ont jamais autant augmenté que depuis ces deux derniers millénaires, ont alerté, ce mercredi, les spécialistes.

La France vit actuellement un épisode de canicule intense sur l’ensemble de son territoire. Alors que de nombreux militants et associations écologistes en profitent pour sensibiliser la population sur l’urgence climatique, les climatosceptiques restent dubitatifs. Mais la dernière annonce des experts devraient leur damer le pion. Deux études parues ce mercredi 24 juillet sur les revues Nature Geoscience et Nature viennent de déterminer que les températures mondiales n’ont jamais augmenté aussi rapidement qu’au cours de ces 2000 dernières années. 

Le changement climatique actuel : un phénomène “extraordinaire”

La première étude, publiée dans Nature Geoscience, fonde ses conclusions sur la moyenne des variations de températures sur des courtes durées. Le verdict est alors sans appel : c’est la première fois de l’histoire de notre ère que les températures ont augmenté aussi rapidement et aussi régulièrement. Un constat qui "souligne le caractère extraordinaire du changement climatique actuel", précise Raphael Neukom, chercheur de l'Université de Berne en Suisse et coauteur de l'étude.

Ces travaux "devraient enfin stopper les climatosceptiques qui prétendent que le réchauffement climatique observé récemment s'inscrit dans un cycle climatique naturel", espère Mark Maslin de l'University College de Londres. 

700 indicateurs analysés

Croissance des arbres, carottes de glace, sédiments lacustres, ou encore état des coraux… plus de 700 indicateurs ont été passés au crible par les scientifiques afin d’obtenir ces données. 

"Lorsque nous retournons dans le passé, nous trouvons des phénomènes régionaux, mais aucun n'est mondial", explique Nathan Steiger de l'Université Columbia à New-York et auteur de l’étude parue dans la revue Nature. "Alors qu'actuellement, le réchauffement est global", poursuit-il avant de rappeler que la planète s'est réchauffée à 98 % après la révolution industrielle. 

Source(s):
  • AFP/Relaxnews
Commentaires