Pourquoi les pères sont en général moins stressés et moins fatigués que les mères ?

stress parents
Les pères sont en général moins stressés et moins fatigués que les mères
© PeopleImages / istockphoto.com
Par AFP/Relaxnews publié le
3569 lectures

De nombreuses études ont démontré que les mères sont généralement plus stressées et plus fatiguées que les pères. Des chercheurs de l'université de Pennsylvanie ont cherché à en comprendre les raisons. Explications.

Si l’on pouvait s’en douter, c’est désormais confirmé scientifiquement : les deux parents ne sont pas logés à la même enseigne ! Les mères sont généralement plus stressées que les pères. Mais pourquoi exactement ? En s’appuyant sur les données d'une enquête nationale menée aux Etats-Unis, intitulée American Time Use Survey, des chercheurs se sont penchés sur cette question. Leurs résultats ont été publiés le Journal of Family Issue.

Pour dresser leur constat, les auteurs de l'étude ont analysé près de 4500 activités consacrées à l'éducation et au soin des enfants (préparation des repas, donner le bain, jouer, faire du sport, l’aide aux devoirs, la planification des visites médicales...). En plus de mesurer le temps que chacun passe à s'occuper des bambins, les experts ont étudié le moment et l'endroit où les activités se déroulent et le parent qui les réalise.

"Certaines activités sont plus exigeantes ou moins agréables que d'autres. Une sortie familiale au terrain de jeu ne va par exemple pas avoir le même impact que changer des couches au milieu de la nuit. Nous avons essayé de saisir ces variations et de voir si elles sont liées aux différences d'humeur entre les mères et les pères", explique la doctorante en psychologie Cadhla McDonnell, autrice principale de cette étude. 

Des tâches moins "gratifiantes" pour la mère  

Les chercheurs ont observé que les pères effectuent surtout les activités dites récréatives avec leurs enfants, et le plus souvent en fin de semaine. De leurs côtés, les mamans exercent les tâches liées à l'éducation, aux soins et aux transports. 

Pour les spécialistes, cela explique donc parfaitement le niveau de stress et de fatigue accru par rapport à leur partenaire. "Mais il est impossible de dire d'après nos données si c'est le résultat de choix personnels ou si c'est une réaction à des contraintes extérieures comme des exigences professionnelles", précise Cadhla McDonnell. 

L'étude montre cependant que les pères et les mères accordent le même degré d'importance à la garde des enfants.

Commentaires