Marques de biscuits : les pires et meilleurs goûters selon 60 millions de consommateurs

Marques de biscuits : les pires et meilleurs goûters selon 60 millions de consommateurs
Marques de biscuits : les pires et meilleurs goûters selon 60 millions de consommateurs
© Pixabay
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
131582 lectures

Dans son dernier numéro, 60 millions de consommateurs a testé 36 références de biscuits parmi les plus achetées en supermarché. Teneur en fibres, taux de sucre et de gras… les recettes ont été finement décryptées. Alors, les marques bio se démarquent-elles sur le plan nutritionnel ? Voici l’avis du magazine.

Les enfants (et parfois les plus grands) raffolent des biscuits ! Si la consommation de gâteaux doit rester occasionnelle, ils font souvent office de goûter. Or, à ce moment de la journée, il est conseillé de compenser la charge glucidique souvent élevée du déjeuner due, par exemple, aux pâtes, en optant pour des aliments non transformés (fruits, amandes...). Ce qui n’est pas le cas des petits biscuits. L’association 60 millions de consommateurs a analysé la composition de 36 références. Et une chose est sûre : les marques ont encore du pain sur la planche pour répondre aux exigences nutritionnelles.

La main lourde sur le sucre et les matières grasses

Selon les calculs du magazine, les différentes gammes obtiendraient une majorité de E au Nutri-Score (indiquant la qualité nutritionnelle des aliments), soit la plus mauvaise note ! Peut-être la raison pour laquelle il est si peu présent sur les emballages. Au total, 31 des 36 produits affichent ce score médiocre. En cause notamment : la forte teneur en sucre. En première ligne, on retrouve les biscuits aux fruits. Les Pim’s orange de Lu sont de mauvais élèves en la matière, tout comme les Barquettes Fraise U Met et Lou qui affichent, elles, 50 g de sucre/100 g. Ces deux références contiennent du glucose-fructose, un sucre industriel décrié pour ses effets possibles sur l’organisme. Meilleure option pour limiter le sucre : les biscuits secs. Problème : ce sont ceux qui contiennent le plus de matières grasses. 

Equilibre en fibres : bravo au bio ?

Alors que les biscuits sont souvent pris au petit-déjeuner ou au goûter, l’apport en fibres est essentiel. Mais il apparaît quasi nul dans les produits testés. Un tiers seulement des références au chocolat ou aux fruits atteignent les 3g/100g quand les autorités sanitaires recommandent 30 g journaliers de fibres rappelle la revue. Les Petit Beurre 5 céréales de Casino Bio font exception avec 7g/100g. Les biscuits Bjorg fourrés au chocolat noir sont également légèrement au-dessus de la moyenne avec 5g/100g. Avec ses biscuits pépites de chocolat et quinoa, Monoprix bio obtient également un bon score dans ce domaine. Côté fibres, le bio fait donc mieux que le conventionnel.

Biscuits bio : du bon… et du moins bon

La majorité des marques bio tiennent leurs promesses et affichent au moins une note de 13/20 (deuxième meilleure note du test). Sur le haut du podium, on retrouve les Fourrés chocolat noir bio de Bjorg, qui remportent la note de 14,5/20 dans la catégorie biscuits au chocolat. En revanche, si l’on se fie aux recommandations nutritionnelles, il ne faudrait pas en manger plus d’un au goûter ! Dans cette catégorie, c’est aussi une référence bio qui ferme la marche puisque son taux d’acrylamide dépasse celui fixé par les autorités sanitaires. Cette substance se forme dans les aliments riches en amidon ou en sucre lors de la cuisson à haute température. Or, ce composé néoformé est cancérigène et neurotoxique. Présent dans la plupart des références, toutes respectent le seuil de 350 microgrammes d’acrylamide/kg fixé par la Commission européenne, sauf les Fines Gaufrettes de Jardin bio, qui dépassent le seuil de 159 microgrammes. Elles obtiennent alors la note de 6,5/20. Toutefois, cette référence est remarquée pour sa faible teneur en sel et son assez bon taux de fibres, qui fait souvent défaut aux autres références au chocolat.

60 millions salue, par ailleurs, "la performance des Fines gaufrettes chocolat Jardin Bio", qui comportent seulement 8 ingrédients et un additif dans leur recette. C’est un peu moins bien que les Butter Rings de Lidl (5 ingrédients et aucun additif), mais dans la plupart des produits, la liste d’ingrédients et d’additifs est bien souvent trop longue.
Dans la catégorie biscuits aux fruits, c’est encore le bio qui remporte la palme. Les Lunettes à la fraise Carrefour Bio s’imposent avec 13/20. Seul bémol : la "portion idéale" n’est que d’un demi biscuit par goûter.

Concernant les biscuits secs, les biscuits pépites de chocolat et quinoa Monoprix bio obtiennent la médaille de bronze, derrière les Sondey de Lidl et les Original spéculoos de Lotus. Seul bémol : leur teneur en fibres. Si dans ce domaine les Petit Beurre 5 céréales de Casino bio obtiennent un bon score, tout comme pour leur teneur en sel, ils sont seulement avant dernier. La raison ? Leur teneur en matières grasses et leur taux de composés néoformés.

Allégations trompeuses

Vous l’aurez compris, s’il est bon de se faire plaisir, et de ravir les papilles de nos bambins, ces gourmandises ne doivent être consommées qu’à petite dose. Pour des goûters équilibrés, n’hésitez pas à faire vos barres de céréales ou gâteaux maison. Avec un peu d’organisation, cela ne prendra pas forcément plus de temps, et vous choisirez vos ingrédients. En effet, 60 millions pointe du doigt les marques surfant sur la vague du "fabriqué en France". Comme le magazine le souligne, les mentions de ce type, ou précisant "céréales complètes", "blé complet", supposent des ingrédients de qualité, mais représentent bien souvent un petit pourcentage de la recette. Il s’agit plus souvent de farine de blé raffinée. Attention donc aux mensonges sur l’étiquette !

Source(s):
  • 60 millions de consommateurs

Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires