Shampoing solide : 6 marques au banc d’essai

Shampooing solide : 6 marques au banc d’essai
Shampooing solide : 6 marques au banc d’essai
© Pixabay
Par Dorothée Blancheton publié le
7484 lectures

A l’heure où l’on fait la chasse aux emballages plastiques pour préserver l’environnement, les shampoings solides paraissent être une bonne alternative. Mais sont-ils vraiment si efficaces et naturels que ça ? Les réponses avec notre banc d’essai.

On entend de plus en plus parler des cosmétiques solides et, parmi eux, les shampoings solides. Et pour cause : ils emploient des ingrédients naturels et/ou bio, limitent le recours aux conservateurs et autre produits chimiques de synthèse, évitent des déchets notamment plastiques, utilisent moins d’eau pour leur fabrication… Pratiques, on peut les glisser dans sa valise à l’aéroport sans risquer de se les voir recaler faute de contenance appropriée. Par ailleurs, un palet de shampoing solide représente l’équivalent de deux à trois flacons de shampoings liquides, ce qui est souvent intéressant financièrement.
Pour les utiliser, rien de plus simple : on les frotte entre ses mains ou directement sur ses cheveux mouillés, on masse ceux-ci et on rince. C’est parti pour le test en pratique !

Shampoing solide au pin sylvestre, Lamazuna

Prix : 9,90€ (55g)

Mentions/ certifications : slow cosmétique, cruelty free and vegan

Les plus : Originale et esthétique, sa forme de cannelé attire tout de suite le regard. On adore sa senteur fraîche délivrée par l’huile essentielle de pin sylvestre bio. Avec ce shampoing solide, le contrat est rempli, les cheveux restent propres pendant plusieurs jours.

Les moins : La prise en main est un peu déroutante au début du fait de sa forme mais on s’y fait. Il est un peu cher pour un poids plume.

Shampoing solide Sweetie au lait de riz, Pachamamaï

Prix : 12,50€ (65g)

Mentions/ certifications : Slow cosmétique, Cruelty-free and Vegan

Les plus : Ce joli galet de shampoing solide est végane, sans huile de palme et fait-main en France. Avec sa double fonction de shampoing-soin, il annonce simplifier le coiffage même des cheveux longs, frisés, fins, colorés... Toutefois n’ayant pas de souci particulier de démêlage, nous n’avons pas noté de différence avec d’autres produits. Là aussi, résultat satisfaisant avec des cheveux propres pendant plusieurs jours.

Les moins : Sitôt la boîte ouverte, l’odeur de lait de riz du palet est assez forte. Toutefois, ce parfum entêtant n’imprègne pas la chevelure. La texture granuleuse peut surprendre mais aucun résidu dans les cheveux pour autant. Le coût est élevé comparé aux autres shampoings solides.

Shampoing solide Matin d’été, fleur de coton, Bélice

Prix : 6,90€ (85g)

Mentions/ certifications : Certifié bio cosmos organic par Cosmécert, sans SCI

Les plus : Ce shampoing contient 100 % d’ingrédients d’origine naturelle et est certifié bio (28% du total est issu de l’agriculture biologique). Il ne contient pas d’huile de palme, de paraben ou conservateurs. Il a un parfum agréable et un tout petit prix.

Les moins : Le shampoing n’est pas très agréable au toucher et fait un peu « brut ». Comme ce shampoing ne mousse pas énormément, on a tendance à en mettre peut-être un peu plus. Et au final, sur les premiers lavages, les cheveux semblaient un peu poisseux. Mais en appliquant moins de produit les fois suivantes, le résultat a été bon.

Shampoing naturel, cheveux normaux, Druydès

Prix : 9,90€ (70g)

Mentions/ certifications : 100 % naturel, 100 % végane, sans SCI, cruelty free and vegan, slow cosmetique

Les plus : On apprécie sa jolie forme arrondie et ses motifs. Ce shampoing solide, formulé pour minimiser les risques d’allergie, mousse très bien sur les cheveux et évite ainsi d’en mettre beaucoup pour se shampoiner la tête. Les cheveux sont propres et doux.

Les moins : Son odeur particulière peut rebuter mais on ne la sent plus une fois appliqué sur les cheveux. Le shampoing solide a tendance à ne pas être trop compact et se déliter un peu si on le laisse sur le rebord de la baignoire.

Shampoing cheveux & corps 2 en 1, La savonnerie champagne

Prix : 6,90€ (100g)

Mentions/ certifications :

Les plus : Avec ce 2 en 1 (shampoing + savon), on limite le nombre de cosmétiques dans sa salle de bain et ça c’est pratique. Son odeur est très agréable et fraîche. Il mousse facilement et lave bien les cheveux. On peut facilement rester trois jours sans avoir à se les laver de nouveau car ils ne graissent pas. On apprécie son petit prix.

Les moins : Les cheveux peuvent paraître légèrement rêches après le lavage.

Shampoing Pause africaine avis de tempête, Route Mandarine

Prix : 7€ (100g)

Mentions/ certifications : Vegan friendly

Les plus : Son odeur fraîche est un vrai coup de coeur. On apprécie aussi son côté 2 en 1 (shampoing + savon) pour n’avoir qu’un seul produit pour prendre soin de son corps et de ses cheveux. Son petit prix est également un plus !

Les moins : Les cheveux semblent là aussi un peu rêches après le lavage, même bien rincés.

Bilan du banc d'essai 

Côté efficacité, le résultat est globalement bon et ces shampoings solides répondent aux attentes. Du côté de la composition et de leur fabrication, pour avoir un avis plus éclairé, nous avons fait appel à un professionnel, et là le bilan est plus mitigé.
 

L’avis du Pr Laurence Coiffard, professeur au laboratoire de pharmacie industrielle et de cosmétologie de l’UFR de Pharmacie de Nantes, co-fondatrice de www.regard-sur-les-cosmetiques.fr :

« Les shampoings solides de La savonnerie champagne et Route mandarine ont une formulation de savons. C’est-à-dire que ce sont des corps gras (huile de coco, d’olive, de palme…) associés à de la soude. Le savon est le pire des cosmétiques qui soit puisque que la soude qu’il contient alcalinise la peau alors qu’elle a un pH acide. Le film hydrolipidique qui la protège est alors altéré et l’épiderme devient plus vulnérable.
Les shampoings solides Lamazuna, Pachamamaï, Druydès et Bélice ont une composition de pains sans savon, c’est donc mieux
.

Argile et parfum à éviter

Ces shampoings solides sont réalisés avec des tensioactifs de synthèse, ça ne présente pas de problème pour la santé mais ils ne sont donc pas 100 % naturels.
Par ailleurs, les shampoings solides de Lamazuna, La savonnerie champagne et Route mandarine contiennent de l’argile. Or, celle-ci est souvent propice à contenir des microbes et peut être prélevée dans des carrières polluées par des métaux lourds. Mieux vaut dans ce cas opter pour la poudre de riz de Pachamamaï ou l’amidon de maïs de Bélice.
On retrouve aussi des parfums dans les shampoings solides, ce qui peut susciter des allergies.
Au niveau de la formulation chimique, Bélice est le meilleur.

Une forme discutable

Par ailleurs, il faut faire très attention avec des cosmétiques ressemblant à de la nourriture. Le shampoing solide en forme de cannelé bordelais de Lamazuna peut ainsi donner envie à l’enfant de le manger. Or les produits moussants sont très dangereux en cas d’ingestion. Il ne faut surtout pas chercher à faire vomir l’enfant pour évacuer le produit, sous peine que la mousse aille dans ses poumons ce qui serait fatal.
Enfin, on remarque des bulles d’air ou de petites taches par endroit sur ces shampoings faits artisanalement. Cela peut donner un caractère authentique au produit aux yeux des consommateurs mais pour des professionnels avertis, c’est le signe d’un problème dans la fabrication. La répartition des ingrédients n’est pas uniforme.
Quitte à se laver les cheveux avec un pain sans savon, autant choisir un pain dermatologique sans parfum et bien conçu par une grande marque"
. Et de préférence bio.

Commentaires