Coronavirus : fermeture des parcs et jardins de Paris

Parc Paris
Coronavirus : fermeture des parcs et jardins de Paris
© FRANCK FIFE / AFP
Par AFP/Relaxnews publié le
340 lectures

Les parcs et jardins de la ville de Paris seront fermés mardi pour une durée indéterminée afin d'"amplifier" les mesures visant à freiner l'épidémie du coronavirus, annoncé lundi à la mairie de Paris.

Cette décision a été prise après les réactions suscitées par les images affichées de nombreux Parisiens massés dimanche dans les parcs pour y prendre le soleil alors que la France est venue de passer au stade 3 de la lutte contre l'épidémie. Elle intervient avant une nouvelle allocution du président Emmanuel Macron lundi à 20H00. Le bois de Vincennes et le bois de Boulogne resteront ouverts car ils ne sont pas clôturés et sont donc impossibles à fermer, a précisé la mairie.

Parmi les autres mesures prises par la Ville pour lutter contre le coronavirus, "l'ensemble du stationnement dans les rues parisiennes sera rendu gratuit afin de permettre aux personnels mobilisés dans la gestion de la crise de pouvoir se garer à proximité de leur lieu de travail et de faciliter les visites à domicile".

500 000 masques pour les soignants

500 000 masques seront mis à la disposition des médecins, infirmiers et personnels de santé parisiens pour assurer leur protection et celle de leurs patients. Un stock complémentaire sera transféré à l'Assistance publique Hôpitaux de Paris (HP-HP).

Enfin, dans le cadre d'un plan de continuité de ses services en période de crise, la ville a décidé de concentrer son action sur certaines missions jugées essentielles. 

Parmi celles-ci, figurent la collecte des ordures, la police municipale, l'accompagnement des personnes âgées, la protection maternelle et infantile (PMI) et le soutien aux malades reçus dans les centres de santé municipaux.

"L'hébergement d'urgence, l'aide sociale à l'enfance, les bains-douches, l'état civil, les services funéraires ainsi que les crèches, écoles et collèges mobilisés dans l'accueil des enfants des personnels de santé" , ont également été jugés prioritaires.

Commentaires