Equateur : le coronavirus atteint les Galapagos, patrimoine de l'humanité

Coronavirus au Galapagos
Equateur : le coronavirus atteint les Galapagos, patrimoine de l'humanité
© HO - DPNG/AFP/Archives
Par AFP/Relaxnews publié le
126 lectures

La pandémie du coronavirus s'est propagée aux îles Galapagos, où quatre cas ont été confirmés dans cet archipel équatorien, patrimoine naturel de l'humanité, selon une source officielle.

"Nous avons reçu les résultats des tests de quatre habitants des îles Galapagos (...) qui étaient supposés positifs", a déclaré mardi le président du conseil de gouvernement de l'archipel, Norman Wray, en communiquant l'information sur la chaine publique EcuadorTV. Deux des cas ont été détectés sur l'île de Santa Cruz, les deux autres sur San Cristobal. Ces habitants de l'archipel s'étaient auparavant rendus à Guayaquil, port du continent et ville la plus affectée d'Equateur par le Covid-19, avec 526 des 981 cas confirmés jusqu'à présent dans le pays, dont 18 morts.

Des infrastructures sanitaires limitées

Les Galapagos, situées à 1.000 km de la côte et qui comptent 31.600 habitants, disposent d'infrastructures sanitaires limitées. De ce fait des restrictions drastiques y ont été imposées pour éviter la propagation du virus, dont un couvre-feu de 13 heures par jour. Il y a une semaine, l'Equateur a ordonné l'interdiction d'entrée de visiteurs dans cet archipel, à la faune et à la flore uniques au monde, et qui a reçu en 2019 271.238 personnes, en majorité des étrangers.

Les Galapagos, classées par l'Unesco sur sa liste du Patrimoine mondial, et qui font partie de la réserve mondiale de la biosphère, sont l'une des principales destinations d'Equateur pour les touristes en provenance surtout des Etats-Unis, du Royaume-Uni, d'Allemagne, du Canada, d'Australie, de France, des Pays-Bas, d'Espagne et de Suisse.

Les touristes seront acheminés en bateau vers le continent

Sans donner de chiffres, M. Wray a ajouté qu'"un nombre important de personnes qui se sont rendues aux Galapagos, il y a déjà plus de 14 jours, n'ont pas encore pu en sortir", précisant qu'il s'agissait de ressortissants équatoriens et d'étrangers. Une fois les protocoles sanitaires achevés, ces visiteurs seront acheminés en bateau vers le continent, a-t-il ajouté.

Pour enrayer la pandémie, le gouvernement équatorien a décrété l'état d'exception avec le confinement de la population, des couvres-feu, la suspension du travail et des cours en présentiel, des restrictions de circulation, la fermeture des frontières et l'interdiction du trafic aérien, n'autorisant que les vols humanitaires.

Les Galapagos, qui doivent leur nom aux tortues géantes qui les habitent, ont inspiré la théorie de l'évolution au naturaliste anglais, Charles Darwin.

Commentaires