Ukraine : un incendie se rapproche dangereusement de la centrale nucléaire de Tchernobyl

Tchernobyl
Ukraine : un incendie se rapproche dangereusement de la centrale nucléaire de Tchernobyl
Pixabay
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
3372 lectures

Un vaste incendie, situé désormais à environ 1,5 kilomètre de l’arche recouvrant le réacteur ayant explosé par accident en avril 1986, pourrait raviver la radioactivité dans la zone de Tchernobyl.

Une prochaine catastrophe nucléaire serait-elle sur le point d’éclater ? Depuis plusieurs jours, des centaines de pompiers combattent un important incendie autour de la zone de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Un sinistre provoqué par un jeune, résidant proche de la zone. Ce dernier a expliqué à la police avoir mis le feu à de l’herbe "pour s’amuser". Mais ce jeu dangereux n’en valait pas la chandelle. Selon Greenpeace, il s’agit du pire incendie jamais observé dans le secteur. Celui-ci forme un rayon de 30 kilomètres autour de l’ancienne centrale. A l’aide d’images satellites, l’ONG assure que le feu n’est qu’à "environ 1,5 kilomètre" de l’arche recouvrant le réacteur ayant explosé en avril 1986. Pire accident nucléaire de l’histoire.

Un incendie maîtrisé ?

Le gouvernement ukrainien tente de tempérer les choses. Selon les autorités, le travail des pompiers et la pluie ont limité la propagation de l’incendie, démarré il y a une dizaine de jours. Sous le feu des critiques à cause de son silence, le président Zelensky a précisé, de son côté, lundi 13 avril au soir, qu’il "suivait la situation de près". 

Dans un communiqué, le service pour les situations d’urgence, indique que "le taux de radiation à Kiev et dans sa région ne dépasse pas le niveau naturel". Pourtant, à la naissance de l’incendie, Egor Firsov, chargé d’un service d’inspection écologique, indiquait sur Facebook, vidéo à l’appui, que le niveau de radioactivité était 16 fois supérieur à la normale. Mais la pluie et l'acharnement des soldats du feu auraient permis une forte diminution. 

Le document officiel du service d'urgence souligne aussi qu’il "n’y a plus de feu ouvert", parlant seulement de "foyers isolés". Toutefois, depuis plusieurs jours, les autorités ne publient plus leurs estimations sur la taille du feu. Affaire à suivre donc… 

Source(s):
  • Le Monde
  • LCI
Commentaires