Confinement au Pakistan : 10 milliards d’arbres plantés par plus de 63 000 chômeurs

plantation arbres
Au Pakistan 10 milliard d'arbres plantés
Abdullah Shakoor de Pixabay
Par Justine Cerqueira publié le
1386 lectures

Le gouvernement pakistanais a décidé d’embaucher 63 600 personnes licenciées pendant le confinement pour participer à la plantation de 10 milliards d’arbres en cinq ans. L’objectif est de lutter contre le chômage massif causé par la crise sanitaire du Covid-19, tout en prenant part à l’écologie.

La crise sanitaire du Covid-19 a engendré un arrêt quasi-total de l’activité humaine impliquant de nombreux licenciements à travers le monde. Selon L’Institut de Développement Économique National, plus de 19 millions d’emplois seraient menacés au Pakistan. En réponse à cette situation, le gouvernement à lancer une proposition pour relancer l’économie en proposant à 63 600 personnes sans emploi de replanter des arbres pour lutter contre le réchauffement climatique.

Une initiative menée depuis 2018

Ce projet de reforestation s’inscrit plus largement dans l’initiative Billion Tree Tsunami, mise en place par le gouvernement en 2018. Le Premier ministre Imran Khan avait en effet promis de planter 10 milliards d’arbres en cinq ans.
Le but est de lutter contre le réchauffement climatique au Pakistan ; cinquième pays le plus touché par ce fléau. Les forêts occupent actuellement moins de 6 % du territoire au sol très aride, et abîmé par les nombreuses guerres.

Une maigre rémunération

Les employés de la reforestation gagneront entre 500 et 800 roupies par jour, soit deux fois moins que le salaire habituel d’un ouvrier dans le pays. Une maigre somme qui équivaut à trois euros par jour en France. 

Commentaires