Consommer du café à petite dose diminuerait la masse graisseuse chez les femmes

tasse de café
Consommer du café à petite dose diminuerait la masse graisseuse chez les femmes
© Pixabay
Par Justine Cerqueira publié le
658 lectures

Une étude américaine démontre que les femmes buvant deux à trois tasses de café par jour présentent un taux de graisse corporelle plus faible que celles qui n’en boivent pas.

Les travaux menés par la National Health and Nutrition Examination Survey, portant sur des femmes âgées de 20 à 69 ans, publiés dans le Journal of Nutrition, démontrent  les bienfaits du café sur la masse graisseuse. Chez les femmes de 20 à 44 ans, le taux de graisse abdominale est 3,4 % plus faible chez les consommatrices de café, à raison de deux à trois tasses de café par jour. Quant aux femmes de 45 à 69 ans, ce taux est estimé à 4,1 %. L’effet est déjà connu chez les hommes, mais il est moins marqué. En effet, entre 20 et 40 ans, avec cette même consommation, les hommes présentent des niveaux de graisse corporelle globale et de graisse abdominale respectivement 1,3 % et 1,8 % plus faibles que ceux n’en consommant pas. 

"Nos recherches suggèrent que le café pourrait renfermer des composés bioactifs autres que la caféine contribuant à réguler le poids corporel, qui pourraient potentiellement être utilisés pour lutter contre le surpoids et l’obésité", explique Lee Smith, chercheur à l’université Anglia Ruskie. Ce serait donc les composés bioactifs du café qui lutteraient contre le surpoids et l’obésité. En revanche, intensifier davantage sa consommation ne donnerait pas de résultat miracle pour maigrir, et ne serait pas sans danger pour la santé. 

La France, 8e pays au monde consommateur de café  

En grain, moulu, en capsule, avec ou sans sucre, bio ou non, le café fait partie du quotidien des Français. L'Hexagone est le 8e pays au monde où l'on consomme le plus de café. En effet, 90 % de la population (hommes et femmes confondus) boivent un café chaque jour. Chaque Français consomme en moyenne 5,8 kilos de café par an.

Attention, une trop grande consommation de café augmente la pression artérielle et les risques d’accident cardiaque. Le café doit rester un petit plaisir à maîtriser. 

Commentaires