Vacances 2020 : 5 bonnes raisons de partir en France cet été

Ardèche
Vacances 2020 : 5 bonnes raisons de partir en France cet été
© Pixabay
Par Dorothée Blancheton publié le
1300 lectures

Vous souhaitiez aller à l’étranger cet été mais le Covid-19 est passé par là… Et vos plans sont chamboulés. Vos vacances ne sont pas fichues pour autant. La France, première destination touristique mondiale, devrait vous permettre de rebondir. Découvrez 5 bonnes raisons de partir à la (re)découverte de l'Hexagone en cette saison estivale.

Avec la crise due au Covid-19 et les mesures sanitaires imposées, les Français ont attendu pour organiser leurs vacances estivales. Dans une étude menée par les 13 régions métropolitaines*, la moitié d’entre eux déclarent tout de même vouloir profiter de l’été pour partir en vacances et/ou en week-ends d’ici le mois de septembre et 22 % hésitent encore. Pour 86 % des Français, le choix de la destination s’oriente vers l’hexagone (contre 75 % en 2019). Plusieurs bonnes raisons peuvent, en effet, encourager les départs en France cet été.

Faire des économies

La crise a un impact financier sur les Français qui regardent de plus près à la dépense. En choisissant une destination plus proche de son domicile, on limite le coût du déplacement. Pour réduire également celui du logement ou de l’alimentation, certains en profitent pour organiser un petit parcours et ainsi voir la famille et les amis qui vivent dans d’autres régions.
Les professionnels du tourisme font aussi des gestes commerciaux. La plupart facilite le remboursement au cas où de nouvelles mesures empêcheraient la réalisation de ces séjours. "Beaucoup de départements ont lancé des initiatives, notamment envers le personnel soignant, pour inciter à voyager en France. En Charente et Charente-Maritime, par exemple, nous avons créé 10 000 bons de 100€. Pour en bénéficier, chaque touriste doit y séjourner au moins deux nuits, manger dans un restaurant traditionnel et y réaliser une activité de loisirs ou une visite touristique. Les vacanciers n’auront qu’à envoyer leurs factures pour recevoir ce bon de 100€", explique Stéphane Villain, président délégué d’ADN Tourisme (Fédération nationale des organismes institutionnels de tourisme) et Président de Charentes Tourisme.

S’assurer plus de sécurité

La sécurité est l’autre grande raison qui peut inciter à privilégier la France cet été. La situation sanitaire de certains pays étant encore trop délicate et les frontières parfois même fermées. Toujours d’après l’étude menée par les 13 régions métropolitaines et leurs comités régionaux de tourisme, 72% des Français tendent à choisir les destinations ayant été épargnées par le Covid-19. Ils souhaitent ainsi privilégier les lieux calmes et peu fréquentés. "En partant en France, on se rassure aussi. On voyage en sachant que le protocole sanitaire est respecté. Et s’il nous arrive quoi que ce soit, on n’a pas la hantise de savoir si on sera aussi bien soigné qu’en France", ajoute Stéphane Villain.

Redécouvrir le pays

Après de longues semaines de confinement pour beaucoup de Français, l’envie de profiter du grand air se fait sentir. Mer, montagne, campagne… Chacun peut trouver le paysage de son choix dans l’Hexagone.
Selon Stéphane Villain, les Français "ont besoin de respirer. Ils recherchent la verdure, le slow tourisme, le sport en pleine nature comme le canyoning, le paddle, le vélo, les randonnées équestres… Le tourisme bleu littoral et vert dans les grands espaces comme la Dordogne, le Vaucluse sont très prisés".
C’est ainsi l’occasion de découvrir des régions tout en profitant d’activités variées au contact de la nature pour éviter la foule et se ressourcer.

Soutenir l’économie

Le secteur du tourisme a été particulièrement touché par le confinement. "C’est la première économie de France et ça représente 8 % du PIB de la France. Le tourisme fait travailler beaucoup de professionnels et prestataires comme les boulangers, les coiffeurs, les artisans qui interviennent sur l’entretien des résidences secondaires…", explique le président délégué d’ADN Tourisme. En choisissant des vacances en France, on consomme local, on soutient donc tout un pan de l’économie du pays et on limite les répercussions de la crise.

Multiplier les escapades

Enfin, 59 % des Français souhaitent réaliser plus d’excursions que d’habitude au cours de cet été. Le fait de voyager en France permet de partir moins longtemps mais  aussi plus souvent. C’est aussi une bonne alternative si l’on a dû puiser dans son stock de congés payés pendant le confinement. L’occasion, par exemple, de réaliser de longs week-ends pour visiter des lieux, se promener, faire des sorties et activités à proximité de chez soi.

 

*Enquête menée auprès de 2000 Français représentatifs, interrogés entre le 8 et le 17 juin 2020

Commentaires