Pourquoi il ne faut pas porter son masque sous le menton

masque coronavirus
Pourquoi il ne faut pas porter son masque sous le menton
© Pixabay
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
7822 lectures

Si le port du masque est obligatoire dans les lieux publics clos en France depuis lundi 20 juillet, l’usage que l’on en fait est tout aussi important. L’erreur à ne plus faire : le mettre sous le menton !

Depuis ce lundi 20 juillet, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics clos en France. Une décision prise par le gouvernement pour freiner l’épidémie de Covid-19 sur le territoire, après une recrudescence des cas depuis le déconfinement.
Geste barrière crucial donc, le port du masque nécessite toutefois quelques précautions, pas toujours bien appliquées.
En juin dernier, De Morgen, un quotidien belge néerlandophone, a rendu public un mail daté du mois de janvier écrit par le Dr Hans Henri P. Kluge, directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé pour l’Europe, à destination de Paul Cappelier, président de la Fédération belge des aides-soignants. Le médecin alertait alors sur les mauvaises pratiques des usagers, comme celui de le mettre sur son menton. "Porter son masque sous le menton peut entraîner des infections virales", soulignait-il. 

Tollé en Belgique

Cette révélation a suscité une véritable controverse en Belgique. Et pour cause, le 21 mars dernier, l'institut scientifique Sciensano et le Risk Management Group (RMG) ont partagé une instruction sur l'utilisation des masques chirurgicaux se basant sur les recommandations du Conseil supérieur de la santé et du Risk Assessment Group (RAG). Celle-ci stipulait qu’au vu des circonstances exceptionnelles, un masque chirurgical pouvait être utilisé pendant 8 heures et être conservé sur soi, autour du cou mais jamais dans la poche. 

Bien se laver les mains avant chaque manipulation du masque

"Le port d’un masque demande un certain temps pour s’y habituer", admet le Dr Scott Segal, chef du service d’anesthésiologie à Wake Forest Baptist Health, un centre médical universitaire en Caroline du Nord. Pour lui, les mauvaises habitudes consistant à toucher régulièrement son masque, à le mettre sous le nez ou sous le menton sont dangereuses. Des pratiques pourtant courantes au sein de la population.
Tout d’abord, déplacés ainsi, les masques n’assurent plus leur protection et de barrières pour "les gouttelettes potentiellement infectieuses". Mais surtout, le Dr Scott Segal confirme que cela peut entraîner des infections.

Que vous ayez un masque jetable, ou lavable, option bien plus économique et écologique, il est indispensable de se laver les mains (avec du savon ou du gel hydroalcoolique) avant de le manipuler que ce soit pour le mettre ou le retirer avant d’entrer ou de sortir d’un lieu public. Le mieux étant de le toucher le moins possible et d’utiliser les lanières pour l’enlever. Pas toujours évident avec les fortes chaleurs mais essentiel pour se prémunir du coronavirus et protéger les autres. 

 

Source(s):
Commentaires