Les dérèglements saisonniers impactent la santé des animaux de compagnie

chien et changement climatique
Par La rédaction publié le
311 lectures

A l’aide de nombreux experts en santé animale, MSD Santé travaille chaque jour pour protéger nos animaux de compagnie. Aujourd’hui la menace climatique est bien présente et expose nos bêtes à de nombreuses maladies.

Les changements climatiques, voilà de nombreuses années que le public en entend parler. Saviez-vous que les variations météorologiques impactent aussi nos animaux domestiques ? Voilà le triste constat de MSD Santé qui a fait appel à 21 experts mondiaux en santé animale pour mettre en lumière ce sujet qui touche de nombreux foyers. En effet, 52% des Français possèdent un animal de compagnie ! Suite à des années de recherches, voici leur bilan…

Les conséquences des dérèglements saisonniers sur les animaux domestiques

Aujourd’hui le climat est de plus en plus extrême et les risques météorologiques également (inondations, sécheresses, tornades, incendies de forêt…). Il est loin le temps ou l’adage « il n’y a plus de saison » faisait sourire, c’est aujourd’hui une réalité omniprésente. Température en hausse, changement brutale de saison, été indien… Autant de phénomènes qui ont d’importantes conséquences sur les animaux de compagnie. 

Il y a deux grandes menaces liées aux changements climatiques : les maladies et le changement de comportement de nos animaux. Les parasites (moustiques, mouches, acariens, tiques, puces, poux piqueurs…) sont à l’origine de différents troubles comme les irritations cutanées ou de maladies graves telles que la maladie de Lyme, la piroplasmose, la leishmaniose ou la dirofilariose. En effet, les dérèglements climatiques créent des conditions idéales de développement des parasites qui véhiculent ces maladies augmentant leur taux de survie et de reproduction. 

De même, les augmentations de températures et autres bouleversements météorologiques perturbent la santé mentale des animaux domestiques. Ils sont ainsi plus à même de souffrir de dépression saisonnière, de perte d’appétit ou d’anxiété. Cela perturbe également la reproduction, notamment des chats. De manière générale, les animaux de compagnie perdent en confort et sont plus sujets à la déshydratation, au stress thermique voire au coup de chaleur. 

Dérèglement climatique : quels sont les signes chez les animaux de compagnie ?

Face à de nombreuses menaces, il convient de rester vigilent sur la santé de nos bêtes. Certains signes doivent vous mettre à puce à l’oreille : 
•    Réticence à l’exercice ;
•    Perte d’appétit ;
•    Léthargie ;
•    Baisse de l’appétit ;
•    Toux ;
•    Fatigue après l’exercice ;
•    Articulations raides ;
•    Muqueuses claires ;
•    Changement de couleur des urines ;
•    Toilettage excessif ;
•    Aboiements/miaulements excessifs.

Si vous constatez un changement brutal de comportement de votre animal ou les signes cités, il est vivement recommandé de consulter un vétérinaire.

Que faire pour protéger nos animaux du réchauffement de la planète ? 

Les parasites qui auparavant se trouvaient dans certaines régions ou espaces sont aujourd’hui partout. C’est notamment le cas des tiques qui s’invitent dans les jardins et peuvent ainsi s’attaquer à votre animal et à vous par la même occasion ! 
Pour protéger votre animal et votre famille, il convient d’adopter des gestes simples et efficaces
•    Nettoyer régulièrement vos espaces verts ;
•    Vidanger les flaques d’eau ;
•    Contrôler la végétation ;
•    Eliminer les débris organiques ;
•    Nettoyer régulièrement les tapis et les sols ;
•    Nettoyer régulièrement le couchage des animaux ;
•    Laisser une gamelle d’eau à volonté ;
•    Protéger l’animal du froid ;
•    Faire de l’exercice quotidiennement à votre animal ;
•    Faire des visites de contrôle chez le vétérinaire ;
•    Être à jour dans les vaccins et les traitements anti-parasites. 

En cas de doute sur la santé de votre animal, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire. Il saura vous guider sur les bons gestes à adopter et donner un traitement adéquat le cas échéant. 

D’autre part, faites également attention aux membres de la famille, notamment pour les tiques qui véhiculent la maladie de Lyme, une pathologie dangereuse aussi pour l’Homme. 
 

Photo : pixabay - Free-Photos
Commentaires