Pomme, ananas, champignon : des alternatives durables au cuir animal

pommes
Pomme, ananas, champignon : des alternatives durables au cuir animal
Par AFP/Relaxnews publié le
299 lectures

Des scientifiques et ingénieurs américains (Sustainable Composites LLC) viennent de développer un cuir entièrement conçu à partir de déchets, baptisé "enspire leather". L'objectif ? Obtenir une matière moins coûteuse et surtout plus respectueuse de l'environnement et du bien-être animal. A l'occasion de la journée mondiale du véganisme, le 1er novembre, voici des alternatives durables, végétales, et éthiques au cuir dont vous ne pourrez plus vous passer dans les prochaines années.

Les feuilles d'ananas

Il s'agit à ce jour de l'alternative végétale au cuir la plus connue, et pour cause c'est l'une des premières à avoir investi l'univers de la mode. Fondée par la Dr. Carmen Hijosa, la société Ananas Anam développe le désormais célèbre Piñatex, un matériau textile conçu à partir de fibres dérivées de feuilles d'ananas provenant d'une plantation aux Philippines. Ce sont en réalité des déchets puisque les feuilles utilisées sont généralement brûlées ou laissées à l'abandon. Le Piñatex est désormais couramment utilisé dans l'industrie de la mode par des marques comme Hugo Boss, Paul Smith, Trussardi, ou encore H&M.

Les fibres de pommes

Avez-vous déjà imaginé pouvoir enfiler un perfecto ou des sneakers conçus à partir de fibres de pommes ? Le fruit est pourtant convoité par de nombreuses marques qui recherchent aujourd'hui une alternative au cuir animal. Une chose rendue possible grâce à la start-up italienne Frumat qui s'est servie des déchets de l'industrie de la pomme pour mettre au point une fibre organique de diverses épaisseurs et textures destinée aussi bien à l'habillement qu'aux accessoires. Sacs, prêt-à-porter, chaussures : le cuir de pomme s'apprête à investir votre garde-robe. Tommy Hilfiger et Caval comptent parmi les marques qui ont déjà été séduites par cette nouvelle matière responsable.

Les champignons

Beaucoup moins connu, le cuir de champignon est pourtant celui qui devrait s'imposer comme l'alternative la plus courue dans l'univers de la mode, et ce dès 2021. C'est à l'entreprise Bolt Threads que l'on doit Mylo, une matière fabriquée à partir de mycélium, plus exactement. Il s'agit d'une partie du champignon formée de filaments. Non seulement la production de cette matière est plus responsable que celle du cuir traditionnel, mais en plus le mycélium est renouvelable à l'infini. Stella McCartney et adidas comptent parmi les marques qui l'ont déjà adopté.

Les alternatives durables, éthiques, et véganes au cuir animal sont de plus en plus nombreuses, à tel point que les scientifiques dénichent des trouvailles toutes plus originales les unes que les autres. Outre ces trois matières qui devraient perdurer dans l'industrie de la mode, on peut également compter sur du cuir de raisin, dont s'est déjà servi Le Coq Sportif pour imaginer une collection de sneakers, mais aussi sur du cuir de kombucha (oui, vous avez bien entendu), du cuir de déchets de maïs, du cuir de banane, et même du cuir de marc de café. Votre cuisine regorge finalement de toutes les matières premières qui, au lieu de finir à la poubelle, pourraient désormais être réutilisées pour fabriquer les vêtements et accessoires de demain.

Photo : pixabay
Commentaires