Nouveau malus écologique au 1er janvier 2021 : qu'est-ce que ça change pour moi ?

pot d'échappement
Nouveau malus écologique au 1er janvier 2021 : qu'est-ce que ça change pour moi ?
Par AFP/Relaxnews publié le
1550 lectures

Un nouveau barème du malus écologique va entrer en vigueur au 1er janvier 2021 et il va faire mal au portefeuille. Comptez de 50 à 30.000 euros de malus pour tous ceux qui souhaitent acheter une voiture diesel ou essence émettant plus de 133 g de CO2 par kilomètre parcouru.

Je vais payer (très cher) ma voiture si elle pollue

En 2020, le cycle WLTP a remplacé la norme NEDC pour la prise en compte du malus. Cela a pour conséquence de remettre à plat ses différents seuils. Le malus concernera désormais tous les véhicules émettant au moins 133 g/km de CO2. Évidemment, plus les émissions augmentent et plus le malus va frapper le portefeuille, jusqu'à atteindre des sommes record cette année. Un malus de 30.000 euros sera ainsi appliqué à tout véhicule dépassant les 219 g/km de CO2 ! Les principaux seuils symboliques sont fixés à 135 g/km (100 euros), 156 g/km (1074 euros) et 191 g/km (10.011 euros).

A noter qu'un nouveau malus "au poids", à destination des véhicules de plus de 1800 kg, devrait quant à lui faire son apparition en 2022.

Je pourrai toujours obtenir une aide financière pour l'achat d'un véhicule non polluant

Les ménages les plus modestes vont toujours pouvoir bénéficier d'une prime pouvant atteindre les 3.000 euros pour l'achat d'un véhicule thermique et les 5.000 euros pour une voiture hybride ou électrique. Cette aide a été maintenue jusqu'au 30 juin 2021. Au-delà, seuls les véhicules les moins polluants (sous le seuil des 132 g/km de rejets en CO2) seront concernés par cette aide.

Je vais continuer à bénéficier d'une aide pour acheter une voiture électrique

Concernant l'achat d'un véhicule électrique, le bonus écologique exceptionnel de 7.000 euros mis en place cette année repassera à 6.000 euros au 1er juillet 2021. A noter aussi que, pour la première fois, un tout nouveau bonus de 1.000 euros sera désormais proposé à l'attention des automobilistes souhaitant acheter un véhicule tout électrique d'occasion.

Photo : pixabay
Commentaires