L’Hibiscus Sabdariffa - Une fleur délicieuse et bienfaisante

Verre avec infusion Hibiscus
Verre avec infusion Hibiscus
Verre avec infusion Hibiscus
Par Publi Rédactionnel publié le
305 lectures

L’Hibiscus Sabdariffa est une plante médicinale très ancienne. Mais connaissez-vous vraiment cette plante ? Quelle fleur d’Hibiscus peut-on boire ? Dans quels pays boit-on de l’Hibiscus ? Connaissez-vous ses bienfaits ?

L’Hibiscus Sabdariffa est une plante médicinale très ancienne

La botanique la désigne comme « Hibiscus Sabdariffa » quand l’Afrique l’appelle Karakandji ou Foléré. Les Antilles la nomme Groseille Pays (Gwozey peyi en créole) et l’Egypte, Karkadé. La boisson la plus connue est le Bissap, une infusion d’Hibiscus très sucrée, relevée de Menthe.

Si elle possède tant de noms vernaculaires - sans doute plus d’une centaine à travers le monde - c’est que cette fleur prodigieuse est une panacée universelle qui a traversé tous les continents depuis l’Antiquité des Pharaons jusqu’à l’Europe, en passant par l’Espagne des Maures.

L’Hibiscus est une fleur qui soulage de nombreux petits maux et en particulier, ceux des femmes.

Embarquons pour un petit tour d’horizon de ce trésor acidulé et merveilleusement rafraichissant.

 

Quelle fleur d’Hibiscus peut-on boire ?

L’Hibiscus est une plante tropicale de la famille des Malvacées l’on retrouve également la Mauve et la Rose Trémière. Il en existe plus de 500 espèces, mais seul le « Sabdariffa » se consomme en boisson ; alors surtout, n’essayez pas d’infuser les fleurs de vos jardins ! Dans son usage traditionnel, toutes les parties de la plante sont utilisées : les feuilles, les graines et les calices.

Dans quels pays boit-on de l’Hibiscus ?

Aujourd’hui cultivé en Afrique, mais aussi en Inde et aux Antilles, l’Hibiscus est par exemple au Sénégal et au Burkina Faso, une affaire de femmes ; dans ces pays, elles s’associent en groupements agricoles pour procéder à sa prépa- ration en triant ses fleurs et à sa transformation en fabricant des boissons vendues localement. Cette culture remplace progressivement l’arachide comme nouvelle source de revenu.

 

Connaissez-vous les bienfaits du « bissap » ?

 Coup de cœur pour un « jus » exceptionnel

Parce qu’il faut boire régulièrement pour se sentir bien, l’infusion d’Hibiscus - qui ressemble vraiment à un jus - est avant tout un moyen sain et naturel pour se désaltérer ; ce breuvage rouge est bien acidulé mais dans sa version traditionnelle, il reste trop sucré. De nouvelles boissons rafraichissantes à l’Hibiscus ont ainsi vu le jour qui n’utilisent aucun sucre ajouté (ni de sirop d’agave qui est aussi un sucre artificiel), mais des fleurs infusées et des jus de fruits. Source naturelle de vitamines et d’antioxydants, l’Hibiscus est une alternative intéressante au jus de fruit classique du matin (2 à 4 fois moins sucré qu’un jus industriel), un concentré de peps en version légère !

Boire a aussi un effet drainant et favorise l’élimination ; dans le cas de l’Hibiscus, il va acidifier les urines et prévenir les calculs rénaux. Mais ce n’est pas tout !
 

L’Hibiscus et la digestion

Son rôle sur la digestion est également intéressant : il permettrait de lutter contre les désordres du foie et de stimuler la production de bile avec le bénéfice supplémentaire de restaurer l’équilibre acido-basique si cher à nos bactéries digestives. Il complète son action sur le transit par un effet légèrement laxatif.
 

L’Hibiscus et les femmes

L’infusion d’Hibiscus contient des molécules qui limiteraient l’action de la prostaglandine responsable de la contraction de l’utérus et des douleurs de règles.

Les polyphénols - notamment les anthocyanes rouges de l’Hibiscus – viennent également compléter cette action antidouleur en calmant le jeu par leur effet anti-inflammatoire.

Et pour compléter ce tableau, la vitamine C de l’Hibiscus infusé, en passant dans la vessie et les urines, va diminuer les bactéries responsables des infections comme la cystite.

 

  L’Hibiscus, une panacée universelle !

Sa réputation de boisson bienfaisante a traversé les continents et les siècles. Pensez-y lorsque que vous ressentez un petit coup de fatigue passager ; siroter une infusion d’Hibiscus, juste tiédie et adoucie d’une touche de miel peut aider à faire passer léger rhume ou mal de gorge.

 

Enfin, désaltérante et peu sucrée, l’infusion naturelle d’Hibiscus convient aussi aux plus petits ou aux anciens, s’ils ont du mal à boire, pour maintenir une bonne hydratation !