Poissons Phare d’Eckmühl : l’excellence de la conserve bio et responsable

Poissons Phare d’Eckmühl
Conserves de Poissons
Par Publi Rédactionnel publié le
393 lectures

Pionnière de la pêche responsable, la marque Phare d’Eckmühl propose des produits d’excellence tant sur le plan environnemental que gustatif. Contrôlés depuis 2020 par l’organisme indépendant Bureau Veritas , ces produits offrent, en effet, des garanties largement supérieures aux pratiques du marché en matière de qualité des produits, de gestion des ressources naturelles, d’exigences sociales mais aussi de transparence. Avis donc aux consom’acteurs !

Fondée en 1999 dans le cadre d’une démarche globale de préservation de la biodiversité, la marque bretonne de poissons en conserve Phare d’Eckmühl s’engage depuis toujours au-delà de la réglementation qui s’impose aux acteurs de son secteur. Partageant sa connaissance des océans et de leur vulnérabilité, l’entreprise propose des poissons en conserve, issus de la pêche responsable ou de l'aquaculture biologique.

Des conserves d’exception

La marue Phare d’Eckmühl appartient à la maison Chancerelle, une entreprise restée familiale depuis 1828, qui perpétue son savoir-faire depuis sept générations. Sardines, maquereaux, thon, foie de morue, anchois ou encore hareng, la conserverie utilise des poissons sauvages ou issus de l’aquaculture biologique, préparés exclusivement avec des ingrédients bio pour élaborer les conserves Phare d’Eckmühl.

Soumis à des tests de qualité contrôlant notamment leur fraicheur ou leur taux de matières grasses, ces poissons, préparés dans les ateliers de Douarnenez, offrent la garantie d’une chaire tendre et d’un apport important en oméga 3. En outre, tous les ingrédients additionnels (huile, moutarde, citron...) sont certifiés Agriculture Biologique (AB) et donc respectueux des sols et des végétaux.

Cet acteur engagé ne fait pas non plus l’impasse sur ses emballages puisque 3 produits sur 50 sont en verre et que le reste de sa gamme est conditionnée dans des boîtes de conserves en acier et en aluminium 100 % recyclables, et ceci à l’infini !

Champion de la pêche responsable

Mettant la préservation de l’écosystème marin au centre de son développement, Phare d’Eckmühl, est, dès 2014, reconnue comme leader de durabilité par l’ONG Greenpeace sur le marché français. Pour aller encore plus loin, la marque bretonne a en effet adopté, depuis 2020, un cahier des charges de Pêche Responsable contrôlé par Bureau Veritas. Expert en inspection et certification, cet organisme indépendant évalue continuellement ses approvisionnements en poissons, et ceci autour de 4 principaux piliers : gestion des ressources, qualité des produits, transparence et respect des exigences sociales. Un cahier des charges des plus stricts et sans cesse réévalué, que Phare d’Eckmühl a, en outre, souhaité rendre accessible à tous pour initier un cercle vertueux et, tel un phare dans la nuit, montrer le cap aux acteurs du marché des poissons en conserves.

Préservation des ressources et protection des espèces

Optant pour une pêche durable, Phare d’Eckmühl s’engage à respecter le cycle de renouvellement des espèces et favorise une pêche de saison, en période d’abondance (entre mai et novembre pour la sardine et de juillet à octobre pour le thon blanc par exemple). En outre, la marque bretonne, désireuse de préserver les espèces les plus vulnérables, mise sur la diversité des ressources marines pour proposer aux consommateurs des poissons choisis en fonction de l’état des stocks. Contrôlant strictement les méthodes de pêches utilisées, Phare d’Eckmühl privilégie des méthodes dites “sélectives” permettant de prélever des espèces pérennes et à taille adulte. Selon le même ordre d’idées, elle proscrit, au contraire, la pêche sur dispositifs de concentration de poissons (DCP) consistant à attirer toujours plus de poissons, sans distinction d’espèces, et synonyme de surpêche et de mauvaise gestion des stocks.

Exigences sociales et transparence 

Enfin et surtout, la marque prend en compte les normes internationales du travail dans le secteur de la pêche et s’assure de la liberté, sécurité et qualité de vie au travail de ses salariés et partenaires.  Par exemple, la sardine Phare d’Eckmühl est pêchée uniquement à la bolinche. Il s’agit d’une pêche côtière respectueuse des poissons pratiquée par de petits bateaux de pêcherie familiale bien loin des campagnes de pêche au long cours ! Également soucieuse du consommateur, l’entreprise donne la priorité à l’approvisionnement en direct, sans intermédiaires : une proximité que l’entreprise considère comme un gage de fraîcheur et de qualité du poisson et qui lui permet de garantir à ses clients transparence et traçabilité de ses produits.

Pour en savoir plus :