Climat : l’inévitable Rébellion, quand voter ne suffit plus (photos)

Inévitable Rébellion
Extinction Rébellion
Justine Hubert (jmhmagdalia)
Par Justine Hubert publié le
Journaliste
314 lectures

Le 16 avril 2022, Extinction Rébellion a occupé la place de Strasbourg Saint-Denis pendant trois jours face à l’inaction climatique du gouvernement. Cette action de désobéissance civile a réuni environ 1500 militants, au centre de l’entre-deux-tours présidentiel. Reportage.

Durant ce week-end, tables rondes, ateliers, projections, débats et concerts étaient organisés. Les militants se sont rassemblés sur la place ce samedi matin, installant arm-lock, piano, cadenas, objets de blocage, banderoles et drapeaux. Chacun se met à sa place, bloquant les 5 rues de tout passage possible de policiers. C’est ainsi qu’a commencé l’Inévitable Rébellion… Retour en images d’une occupation pas comme les autres. 

Un militant se positionne dans un arm-lock, Paris

 

9h30, début de l’occupation d’Extinction Rébellion, Paris

 

Méditants face aux policiers

 

Un militant brandit le drapeau d’Extinction Rébellion

 

Un militant est attaché aux autres pour que la police ne puisse pas les déloger

 

La banderole est installée, les militants occupent la place

 

Un militant est cadenassé au piano

 

Boulevard Saint-Martin, les militants sont positionnés au coin de chaque rue autour de la place

 

Les militants ont tagué le trottoir avec des phrases fortes

 

Moment convivial lors de ce blocage

 

Table ronde sur les leviers d’action pour demain

 

Préparation de la batucada

 

Slams sous l’arche

 

Confection de banderoles

 

Extinction Rébellion, deuxième jour d’occupation. Les tentes ont été sorties la nuit dernière afin de dormir sur le lieu de l’action

 

Chorégraphie devant l’arche après une prise de parole

 

Petit moment de détente, observant ce qu’il se passe sur la place

 

Vente de tee-shirts Extinction Rébellion

 

En attendant la prochaine conférence

 

Assemblée populaire

 

Les militants votent pour une future action

 

Atelier spiritualité

 

Mise en place des grandes banderoles sur l’Arche

 

Les Red Rebels arrivent

 

La brigade rouge des rebelles, le rouge représente le sang de nombreuses espèces

 

Les Red Rebels parcourent toute l’occupation de Strasbourg-saint-Denis

 

Les Red Rebels sont présents chaque jour de l’occupation

 

Prise de parole de deux militants sur l’inaction climatique

 

Violoncelliste jouant après la prise de parole

 

Le soleil commence à se coucher sur l’occupation

 

Militants et passants dansent lors du concert

 

La Fanfare Invisible clôt ce deuxième jour d’occupation

Photo : Justine Hubert (jmhmagdalia)