3 remèdes naturels contre le rhume chez le bébé

Comment atténuer le rhume naturellement chez les petits ?
Les remèdes naturels pour apaiser le rhume chez le bébé
Par Thomas Louis publié le
Journaliste indépendant

Éternuement, écoulements nasaux, nez bouché, agitation inhabituelle, les symptômes du rhume peuvent, chez le bébé, être très nombreux. Cette infection des voies aériennes supérieures nécessite parfois d’aller voir un médecin si cette dernière ne passe pas. Mais pour rendre plus agréable ce moment délicat pour les tout-petits, il existe quelques astuces naturelles qu’il est possible de mettre en place en parallèle.

Laver le nez du bébé pour soigner le rhume

Quelquefois, le rhume peut aller jusqu'à boucher les voies du bébé, jusqu'à l’empêcher de boire correctement au biberon. Pour lutter contre cela, un lavage de nez peut être une solution.  

À effectuer deux fois (voire trois, selon l’intensité du rhume) par jour, un lavage de nez permet de fluidifier les sécrétions, d’éliminer les mucosités, et de limiter le mouchage. Concrètement, il suffit de se munir de sérum physiologique ou de solution nasale, d’allonger le bébé sur le dos ou sur le côté, la tête de biais, et de faire passer d’une narine à l’autre la solution. Avec une petite lingette ou un coton doux, on essuie le nez, et le tour est joué !  

Certaines personnes se munissent également d’un mouche-bébé, afin d’aspirer ce qu’il peut rester de sécrétion, mais cela est facultatif, et pas toujours très agréable. 

Par ailleurs, l’hydratation reste un pilier d’un capital santé optimal pour combattre le rhume. Boire régulièrement est toujours un bon réflexe pour le bébé.  

En parallèle, hiver comme été, ouvrir la fenêtre régulièrement permet de renouveler la qualité de l’air. Cela est particulièrement utile lorsque le bébé est malade. Ouvrir la fenêtre garantit de limiter la présence de virus dans l’air ambiant,  

Rhume du bébé : les inhalations  

La vapeur a un pouvoir décongestionnant qui permet souvent d’apaiser les infections comme le rhume. Si les inhalateurs ne sont pas toujours faciles à mettre en place pour un bébé, un saladier rempli d’eau chaude accompagné d’une serviette pourra être une alternative un peu moins contraignante (environ 5 minutes pour commencer). Le principe ? Placer la tête de son bébé au-dessus de l’eau, mais pas trop près. Attention aux brûlures !  

Dans la même optique, il sera possible, lorsque l’enfant atteint un certain âge (entre 3 et 6 ans), d’ajouter une ou deux gouttes d’huiles essentielles dont l’usage est efficace contre le rhume. Par exemple ? La menthe poivrée, ou l’eucalyptus ! 

L’huile essentielle d’eucalyptus contre le rhume du bébé 

Les huiles essentielles sont des produits particulièrement concentrés, et souvent dangereux pour les bébés lorsqu’ils sont mal utilisés. Toutefois, lorsqu’on sait les doser, certaines huiles essentielles comme celle d’eucalyptus radié peuvent aider à apaiser l’infection.  

À la fois antiseptique, antivirale, expectorante et antibactérienne, l’huile essentielle d’eucalyptus fait partie de ces huiles essentielles parfaites pour les infections ORL, que les plus petits tolèrent généralement très bien. Attention toutefois, ces essences étant très dosées, on les interdit aux femmes enceintes, et aux nourrissons de moins de trois mois.  

Pour lutter contre le rhume du bébé, l’usage préconisé reste la diffusion (ou l’inhalation) à l’aide d’un diffuseur. Si elle ne fait pas de miracle, l’huile essentielle d’eucalyptus peut s’imposer comme un outil naturel qui participe à apaiser la toux ou le rhume de bébé.  

Bien évidemment, si le rhume persiste après quelques jours, il est essentiel de se rendre chez un médecin, afin que l’infection ne s’aggrave pas outre mesure. Toutefois, ces quelques techniques peuvent limiter la sensation d’inconfort du bébé, et, petit à petit, contribuer à sa guérison. 

Source(s):

Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :