La hutte de sudation, un rituel de renaissance

La hutte de sudation, un rituel de renaissance
Par Julie Leduc publié le

La hutte de sudation fait partie des grands rituels de la culture nord amérindienne. Elle permet à ceux qui y entrent, de s’offrir un moment unique destiné à la purification du corps. Cette cérémonie chamanique accorde un nettoyage et une revitalisation tant du corps que de l’esprit. La hutte de sudation offre un véritable moment avec soi-même. Elle demeure un rituel doté de pouvoirs intenses que ce soit sur le plan physique, émotionnel que spirituel. Assises en rond autour de pierres chaudes, les personnes dans la hutte de sudation vivent la cérémonie au rythme des tambours et de chants de prières.

La hutte de sudation : un rituel au regard intérieur

La hutte de sudation ou la tente à sueur est construite généralement par les participants avant la cérémonie. C’est en quelque sorte une façon de commencer le travail d’introspection

Une cérémonie chamanique de renaissance

Ce rituel demande d’avoir un esprit grand ouvert pour pouvoir passer au travers des 4 portes de la cérémonie. Ces portes font appel à la naissance, l’âge adulte, la vieillesse puis à la mort pour enfin pouvoir renaître. Par la chaleur, le rituel nord amérindien vise à purifier l’esprit et le corps comme une détoxification de l’âme entière. L’eau versée sur les pierres chaudes crée un espace semblable à un hammam, mais en mille fois plus puissant.

En tenue d’Adam ou légèrement vêtu si la cérémonie est mixte, vous êtes assis à même le sol de la terre pour profiter des grands pouvoirs des 4 éléments que sont la terre, le feu, l’eau et l’air.

Bercé par les chants et les sons des tambours, vous entrez en une sorte de transe accompagnée des autres participants et de votre maître de cérémonie.

La construction de la hutte de sudation

La hutte de sudation ne se façonne pas n’importe comment. Les Amérindiens suivent un procédé bien défini pour que la hutte puisse délivrer par la suite tous ses bienfaits au corps et à l’âme.

Elle possède la forme d’un cercle et est construite avec des branches de bouleau. Cet arbre sacré a l’avantage d’être sec et souple. Il est parfait pour construire une hutte de sudation. Il demeure important de commencer la construction de la hutte de sudation par la délimitation du cercle à même la terre en marquant la porte à l’Est. Ensuite, avant de monter les perches de bouleau, on creuse un trou au centre de la hutte. Ce dernier accueillera les pierres chaudes pendant la cérémonie. 

Les perches ne s’implantent pas de manière aléatoire, bien au contraire. Elles doivent suivre un ordre. On les plante d’abord aux quatre coins cardinaux, puis aux croisements, de manière à créer une parfaite harmonie sacrée. La tente de sudation possède la forme d’un dôme, car par-dessus les perches de bouleau sont placées des couvertures. Ces couvertures permettent de refermer le cercle et d’apporter une obscurité totale à l’intérieur de la tente.

La hutte de sudation : une cérémonie au cœur du ventre de la terre mère

La cérémonie nord amérindienne qu’est la hutte de sudation symbolise le ventre de la terre mère dans laquelle la chaleur et la vapeur d’eau permettent de se connecter aux éléments qui entourent les participants. Pour créer cette dimension, un espace pour le feu sacré est instauré juste à l’entrée de la hutte. Le feu sacré accueille toutes les pierres qui seront utilisées pendant le rituel.

Avant d’entrer dans la hutte de sudation

La cérémonie chamanique débute avec des intentions. Chaque participant choisi une pierre et la place au centre du feu sacré avec une intention personnelle qu’il demande à la terre. Chaque pierre, qui prendra place au cœur de la hutte, symbolise un grand-père ou une grand-mère. C’est l’esprit des ancêtres qui va permettre aux participants de vivre ce rituel libérateur.

La cérémonie est guidée par deux personnes essentielles au bon déroulement du rituel : le gardien du feu et le maître de cérémonie.

Le gardien du feu

Cette personne qui joue le rôle du gardien du feu, doit tout au long du rituel s’assurer que les pierres restent chaudes en nourrissant suffisamment le feu. C’est aussi le gardien du feu qui à chaque ouverture de porte dépose les nouvelles pierres chaudes au centre de la hutte. Le gardien du feu veille également au bien-être des personnes qui sortent de la tente avant la fin du rituel, pour une raison ou une autre. Il demeure un assistant bienveillant.

Le maître de cérémonie

Le maître de cérémonie entre avec les participants dans la tente de sudation. C’est lui qui décide de l’ouverture des portes. Il mène le rituel par les contes, les chants et en jouant du tambour. Il est le gardien des âmes qu’il détient autour de lui . Il accompagne au mieux chaque participant à faire face à ce qu’il rencontre. Il vous mène vers votre renaissance.

À l’intérieur de la hutte de sudation

La cérémonie est rythmée par quatre portes. Chaque porte représente un passage vers votre propre intérieur. En entrant dans une hutte de sudation, vous partez à la découverte de vous-même.

Le maître de cérémonie demande au gardien du feu de faire rentrer des pierres. Dessus, on peut y saupoudrer des herbes médicinales comme de la sauge ou des résines. La porte est ensuite fermée et l’eau est versée sur les pierres. Chacun appréhende la chaleur qui s’installe et se laisse bercer par les chants et le rythme du tambour. Une porte dure entre 10 minutes et une heure. Personne ne peut prédire le temps que durera cette cérémonie. Cela dépend des participants et de leur tolérance aux effets puissants de la hutte.

Une fois que le maître de la cérémonie décide que la première porte est terminée, il crie “Porte” à son gardien qui ouvre alors la tente pour ajouter de nouvelles pierres au centre. 

Au fur et à mesure des portes, la chaleur dans la hutte de sudation s’intensifie et la rencontre avec les éléments de la terre se fait de plus en plus puissante. Ce rite est répété quatre fois, une première porte pour appeler la naissance et l’enfant intérieur, la seconde pour voir en face l’adulte que l’on est, la troisième pour rencontrer la vieillesse et la dernière pour mourir et renaître.

 

Ce rituel qu’est la hutte de sudation n’est pas un rituel à prendre à la légère. Il demande aux participants d’être en excellente santé et d’avoir un sacré potentiel à supporter la chaleur. Mais, sachez que ceux qui s’y aventurent, ressortent de cette expérience plus joyeux et plus grands. Les effets de la hutte de sudation accompagnent encore quelques jours les participants. C’est un rituel unique de purification qui bouleverse et transcende l’âme !


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :