Monsanto crée le tout premier blé OGM

Séance d'épandage de pesticide dans un champ de blé
Monsanto crée le tout premier blé OGM
Par Manon Laplace publié le
8038 lectures

Après le soja et le maïs génétiquement modifiés, Monsanto travaille à développer le tout premier type de blé transgénique.

Si le blé était jusqu’alors l’une des dernières céréales nourricières à avoir échappé à la transgénèse, les recherches du géant de la biotechnologie Monsanto sur le premier blé OGM connaîtraient une avancée considérable selon Robb Fraley, directeur du département technologique de la firme.

Comme les semences de soja ou maïs OGM “RoundUp Ready” de Monsanto déjà commercialisées, ce blé est conçu pour résister au RoundUp, puissant désherbant chimique de l’entreprise.

Les plantations OGM, qui représentaient déjà plus de 64 000 millions d’hectares aux États-Unis en 2009, pourraient donc gagner du terrain avec cette nouvelle semence qui ne devrait pas peiner à trouver sa place auprès des multi céréaliers ayant déjà adopté les maïs et soja RoundUp Ready.

Le développement de ce blé génétiquement modifié serait “en bonne voie” selon les propos de Robb Fraley, cependant, le produit ne serait pas prêt à être commercialisé avant plusieurs années, et devrait se heurter à la législation en vigueur, aucun type de blé génétiquement modifié n’étant pour l’instant autorisé à la vente ou à la production, tant aux États-Unis que dans le reste du monde.

Si toutefois le produit était admis outre-Atlantique, il aurait toutes les chances de se retrouver dans l’assiette des Européens, près d’un quart du blé américain étant consacré à l’exportation.

Destiné aussi bien à la consommation humaine qu’à l’alimentation du bétail, le blé transgénique Monsanto réalimente le débat sur l’aspect néfaste des organismes génétiquement modifiés.

Rédaction : Manon Laplace
 

Commentaires