Nouvelle taxe historique sur les produits bio +20% à partir du 15 avril

légumes et ticket de caisse sur une table blanche
Augmentation historique de la TVA sur les produits bio
Par Alexandref publié le
22436 lectures

L’annonce faite par le gouvernement a fait l’effet d’une bombe. Cette nouvelle taxe sur les produits certifiés Agriculture Biologique va donner lieu à une augmentation des prix de 20% sur tous les produits bio à partir du 15 avril.

Bien entendu, cet article a été publié le 1er Avril et cette invention d'une nouvelle taxe bio était un poisson ! Lire le démenti officiel sur cette page.

En plein remaniement, le gouvernement a tout de même trouvé le temps de faire passer cette nouvelle taxe hier soir. Bercy et le ministère de l'Agriculture avaient déjà évoqué cette nouvelle taxe sur les produits certifiés biologiques fin décembre.

Cette taxe va donc faire grimper les prix publics des produits bio de +20% dés le 15 Avril. La taxe dite "taxe bio" sera directement collectée par les entreprises fabricants/transformateurs de produits bio et par les distributeurs (grande surface et chaîne de magasin) et payée par le consommateur.

Un conseiller de Bercy nous explique que sur un marché du bio français pesant plus de 4 milliards d'euros en 2013 et qui a connu une croissance de +8% en 2013, il est logique de taxer les secteurs qui se portent bien plutôt que ceux en difficulté. A terme cette taxe devrait rapporter 500 millions d'euros par an.

Parmi les consommateurs et professionnels du bio cette annonce a fait l'effet d'une bombe. L'association de consommateurs "Les amis du Bio" et son président que nous avons contacté hier soir ne décolèrent pas : "Alors que les produits bio devraient être moins taxés puisque leur empreinte carbone ainsi que la pollution des sols sont moins importants qu'un produit conventionnel, le gouvernement fait tout le contraire et prend le consommateur pour une vache à lait, sous prétexte que les consommateurs de produits bio seraient plus aisés et que le secteur se porte bien ! "

Le syndicat des professionnels du bio a fait savoir qu'il ne se laisserait pas prendre en otage par cette nouvelle taxe et qu'il souhaitait être reçu au cabinet du ministre de l'agriculture pour tenter de faire machine arrière. Suite a de nombreuses demande de consommateurs, Bio à la une a mis en place une pétition contre cette taxe :

Rédaction : Alexandre Fantuz et Mathieu Doutreligne

Commentaires