Potager bio : que planter au printemps ?

Une mère et sa fille plantent des graines dans un potager
Potager bio : que planter au printemps ?
Par Chrystelle Camier publié le
7140 lectures

Avec l’arrivée du printemps, les envies de jardinage se font entendre. Bio à la Une vous livre dans cet article les éléments à retenir avant de vous y mettre.

Le printemps approche à grands pas! Si comme 89 % des français vous disposez d’un espace cultivable, vous souhaitez peut-être y faire pousser quelques légumes. Mais jardiner demande quelques connaissances essentielles.

Mars et Avril sont les mois où le travail peut véritablement commencer. La terre nécessite d'être préparée afin de recevoir les plantations. La bêcher et la nourrir est une première étape. On épandra du compost mûr pour lui conférer les nombreux minéraux que les plantations viendront absorber par la suite.

Que planter au printemps ?

C'est le moment idéal pour semer blettes, betteraves, carottes, chicorées sauvages, ciboulette, épinards, fèves, haricots, laitues, maïs, navet, panais, persil, pissenlit, pois, radis, salsifis. Artichaut, choux verts, ciboulette, estragon, laitues, poireau, pommes de terre, thym doivent être planter dans les jours à venir. Si vous possédez une serre, vous pouvez également investir dans des semis de céleri-rave, céleri-branche, chicorées frisées et scaroles, concombres, courges, melon, tomates.

Jardiner avec la lune

Le cycle lunaire a une importance si l'on souhaite la culture. Ainsi, il est préférable de semer lorsque la lune est ascendante, tandis que la lune descendante sera favorable à la plantation ainsi qu'à la tonte, à la taille et au rempotage. De la même manière, on profitera de la lune croissante pour récolter les fruits et légumes destinés à la conservation, tandis qu'on cueillera ceux destinés à la consommation immédiate durant la phase décroissante.

Pratiquer les bonnes associations

Puisque vous avez certainement décidé de vous passer de pesticides, il est indispensable de connaître les vertus de certaines plantes afin d’aménager l'espace de manière productive. Ainsi, les herbes aromatiques sont des répulsifs très intéressants et doivent être planter près des légumes. La sauge et le romarin éloignent la mouche de la carotte tandis que l'odeur du thym repoussent les limaces. Les légumes grimpants tels que les plants de tomates ou de haricots verts protègent les salades des fortes chaleurs. Le basilic quant à lui, favorise la croissance des tomates.

Malgré sa réputation, le pissenlit est très utile au jardinier. Il ameublit et aère la terre. Tout comme la pâquerette, l’érigéron, le pavot, le trèfle, le chardon et l’ortie, il attire les insectes utiles que sont les papillons et les abeilles.

Si des plantations sont déjà installées, elles doivent être entretenues. On bine et on désherbe autour d'elles. Mais attention, pas n'importe comment ! Arracher les mauvaises herbes n'est pas forcément la meilleure manière. Mieux vaut en couper la tige au couteau ou bien l'ébouillanter.

Le geste écolo: pensez à récupérer l'eau de pluie pour arroser vos plantations !

 

Source(s):
Commentaires