Le persil tubéreux, pour une santé de fer au naturel

Bottes de persil tubéreux sur un étal de marché
Le persil tubéreux, pour une santé de fer au naturel
Par Chrystelle Camier publié le
13414 lectures

Condiment, légume et plante médicinale, le persil tubéreux multiplie les atouts santé. Découvrez comment remettre ce légume oublié au goût du jour.

Apparu en Turquie, le persil tubéreux aussi connu sous le nom de persil à grosse racine ou persil de Hambourg, est importé en Allemagne au cours du XVI ème siècle. Mais il ne sera introduit en France qu'au XIX ème où son succès sera très limité. Avec ses racines blanches et sa longue tige, on pourrait aisément le confondre avec le panais ou la carotte blanche. Grossière erreur ! Le persil tubéreux est bien le cousin du persil frisé que nous connaissons bien et partagent donc les mêmes bienfaits.

Les bienfaits du persil tubéreux

Les feuilles de persil sont riches en vitamine K, C et A. Cependant, il est rare de profiter pleinement de leurs bienfaits tant les doses utilisées sont faibles. Si elles sont moins riches en vitamines que les tiges, les racines de persil tubéreux constituent également un bon apport nutritionnel. De part son pouvoir antioxydant, l'utilisation quotidienne du persil tubéreux en assaisonnement participe à la préservation de son capital jeunesse.

Cependant, il convient de se rappeler que le persil tubéreux est avant tout une plante médicinale qui permet de traiter de nombreux maux. Antiseptique, il est recommandé en cas d'infection urinaire ou digestive. Il combat la mauvaise haleine et peut-être utilisé comme vermifuge.

Stimulant, le persil tubéreux est indiqué en cas d'anémie, de fatigue ou de faiblesse du système immunitaire. En application locale, il soigne les piqûres d'insectes.

Comment cuisiner le persil tubéreux ?

Les racines du persil tubéreux se récoltent durant la saison hivernale et se conservent parfaitement bien en cave. Ce n'est pas un légume que l'on trouve chez tous les commerçants, aussi pour une garantie de fraîcheur, assurez-vous que les racines soient fermes et lisses. Les plus gros spécimens sont souvent plus fibreux et moins goutus. Si sa racine rappelle le panais, sa saveur est bien différente. Moins sucrée, mais aussi plus forte en goût, la racine de persil tubéreux peut se cuisiner crue, râpée dans une rémoulade. Elle est cependant plus appréciée cuite à l'eau ou à la vapeur en accompagnement d'une viande rouge. Elle apportera un arôme poivré à vos soupes, gratins et purées.

Les tiges du persil tubéreux sont à utiliser comme condiment, à l'instar du persil frisé, pour assaisonner vos plats.

Commentaires