Le bio continue de grappiller du terrain sur l’agriculture chimique

Illustration d'un tracteur bio dans un champ au soleil
Le bio continue de grappiller du terrain sur l’agriculture chimique
Par Mathieu Doutreligne publié le
6846 lectures

Vous vous en doutiez, l’agence Bio le confirme : le bio se développe sur tous les fronts. Une bonne nouvelle pour les producteurs, les transformateurs et les consommateurs. Tous les chiffres sont en hausse, le marché a dépassé les 5 milliards d’euros, le secteur fait travailler près de 100 000 personnes, les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à se convertir : Bio, le bon calcul.

+ 10% de croissance du marché bio, qui a dépassé 5 milliards d'euros

En France, le marché du bio se porte bien et continue de progresser. En 2014, le marché bio a ainsi progressé de +10% par rapport à 2013, pour atteindre 5 milliards d’euros. Près de 9 Français sur 10 ont consommés bio, dont 6 sur 10 au moins une fois par mois. En 2014, les achats de produits bio en restauration collective ont augmenté de +11% vs 2013, pour atteindre 191 millions d’euros HT.

1,12 million ha au 31 décembre 2014

Pour répondre à cette croissance généralisée de la demande, la filière continue de se développer en France. La barre des 1,1 million d’hectares de terres bio a été franchie en 2014, soit 4% vs 2013. Le nombre de fermes à également augmenté de 4%, pour atteindre près de 26.500 exploitations en bio.

En terme de surfaces cultivées et en conversion, près de la moitié des territoires engagées sont regroupés dans 5 régions. Sur le podium de tête on retrouve Midi-Pyrénées (145.000 ha), Pays de Loire (115.000 ha) et Languedoc-Rousillon (100.000 ha).

Affiche métier bio - Agence Bio ©

Cet élan concerne tous les niveaux de la filière : le nombre de transformateurs et de distributeurs a ainsi enregistré une hausse de 3% entre 2013 et 2014, pour s’élever à près de 13.000 entreprises exerçant en bio. Si vous constatez de plus en plus de produits bio divers dans les rayons, ce n’est pas un hasard.

Près de 40 000 opérateurs bio en 2014

Les premiers chiffres 2015 mettent en évidence un renforcement du mouvement : plus de 1 659 se sont nouvellement engagés en bio entre le 1er janvier et le 17 mai, soit une augmentation de 16% par rapport à la même période en 2014. L’année 2014 dans son ensemble avait déjà été marquée par une augmentation de 36% des surfaces en première année de conversion par rapport à l’année précédente.

Près de 100 000 emplois à temps complet pour un secteur riche en vitalité

Cet important dynamisme de la Bio a une influence directe sur les territoires français : désormais, le secteur représente environ 100 000 emplois en équivalent temps plein répartis dans les différentes régions de France. Les fermes bio génèrent plus de 66 000 emplois dans les zones rurales. En consommant bio et local, vous favorisez le travail en France.

+ 11% de produits bio en restauration collective

Les restaurants collectifs proposent plus de bio et aussi plus souvent. Les Français sont en attente de bio dans les restaurants collectifs : ils sont 87% à se déclarer intéressés par le bio à l’école, 76% à l’hôpital, 73% au travail et autant dans les maisons de retraite.

Lorsqu’ils proposent des produits bio, les établissements y consacrent environ 13% de leurs achats, contre 5% en 2008. 65% des restaurants collectifs proposant du bio en servent au moins une fois par mois.

Chargement...

Commentaires