Faut-il limiter le gluten lorsqu'on est en bonne santé ?

Pain de mie et farine sans gluten
Faut-il limiter le gluten lorsqu'on est en bonne santé
Par Caroline Perrichon publié le
12343 lectures

Jadis réservé aux patients souffrant de maladie cœliaque, le régime sans gluten suscite aujourd’hui un véritable engouement auprès des consommateurs en quête d’une alimentation saine. Mais est-il fait pour tout le monde ?

Un mélange de protéine omniprésent dans notre alimentation

Le gluten est un mélange de deux protéines, la prolamine et la gluténine. Ces deux protéines sont présentes dans les céréales comme l’orge et le seigle, mais aussi dans plusieurs variétés de blés comme le kamut, l’épeautre et le froment. Par conséquent tout ce qui est à base de blé contient du gluten : farine, pain, gâteaux, viennoiseries, pâtes, pizza et couscous, et même certaines tablettes de chocolats. On trouve aussi du gluten dans certains alcools. Les bières artisanales ou sans alcool sont faites à base de malt, une céréale contenant également du gluten.

Le gluten entre aussi dans la composition de nombreux autres aliments. Sa "viscoélasticité" lui permet de lier les aliments entre eux, une propriété qui intéresse les industries agro-alimentaires qui s’en servent pour optimiser leurs aliments et la texture de leurs produits.

Le gluten, ennemi de notre santé

Les protéines prolamines et gluténines qui composent le gluten ne sont pas transformées directement par notre digestion et atterrissent telles quelles dans notre intestin. Chez les personnes intolérantes au gluten, l’absorption de ces protéines provoque d’intenses douleurs : maux de ventres, vomissements, douleurs articulaires.

Si cette intolérance au gluten ne touche qu’1 % de la population, des études ont montré que certaines céréales pouvaient être nocives pour l’ensemble de la population. C’est le cas de l’étude réalisée par l’hôpital général du Massachusetts, l’Université John Hopkins et l’Université médicale du Maryland (Etats-Unis) qui a prouvé que le gluten présent dans le blé augmentait fortement la perméabilité intestinale chez les personnes en pleine santé.

Les avantages d’une alimentation sans gluten

Aujourd’hui le régime sans gluten fait l’objet d’un vif engouement, notamment au sein d’une population qui n’est pourtant pas intolérante à cette substance. Il faut savoir qu’une alimentation sans gluten est un moyen efficace de protéger son intestin et de limiter les risques de maladies chroniques incurables comme les maladies auto-immunes. Le régime sans gluten contribuerait aussi à diminuer la production de cytokines pro-inflammatoire, responsable de maladies cardiaques et de cancers.

Un régime sans gluten oui, mais pas sans une alimentation équilibrée

Choisir de suivre un régime sans gluten lorsque l’on est en bonne santé ou intolérants n’est pas sans conséquence. Les produits sans gluten sont en général pauvres en fibres, vitamines et minéraux et peuvent alors provoquer certaines carences nutritionnelles. Pour pallier ces carences, il faut consommer d’autres céréales sans gluten comme le riz, le quinoa, le fonio et le millet.

À chacun son régime

Le gluten peut être néfaste pour notre santé et plus particulièrement chez les personnes intolérantes. Néanmoins ne soyons pas alarmistes, les personnes en bonne santé peuvent tout à fait continuer à consommer des aliments à base de gluten, tout en privilégiant parfois les produits qui n’en contiennent pas. La surconsommation de gluten est quant à elle à éviter, car elle peut être à terme un facteur de risque. Encore une fois, ce sont les excès qui sont pointés du doigt.

La rédaction vous conseille une sélection de produits sans gluten :


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires