Vivre sans déchets est meilleur pour la santé

Femme souriant dans sa cuisine entourée de bocaux
Vivre sans déchets est meilleur pour la santé
Par Mathieu Doutreligne publié le
7202 lectures

Vivre sans produire de déchets change la vie. En plus des économies réalisées, du temps gagné et de la simplicité de vie apportée, ce style de vie améliore la santé. C'est en réalité ce qu'explique Béa Johnson dans son best-seller Zéro Déchet.

Moins d'exposition aux plastiques, gaz toxiques et substances chimiques, plus de bio, d'aliments bruts et de sorties extérieures... Outre l'impact écologique lié à l'arrêt d'une consommation de plastique, la vie zéro déchet s'avère bénéfique pour votre santé da manière directe et indirecte. Béa Johnson l'explique dans son livre Zéro Déchet paru en 2013.


Les bienfaits sur la santé de ce style de vie reposent principalement sur la réduction (exposition et utilisation) de matières synthétiques. Le seul inconvénient (mais, en fait, c’est un avantage), c’est que je suis plus sensible qu’avant aux odeurs chimiques et aux goûts de plastique. Mais, dans l’ensemble, ma famille est en bien meilleure santé, et ça me rassure de donner à mes enfants des aliments qui n’ont pas été enveloppés de matières plastiques dangereuses pour la santé. Le style de vie zéro déchet améliore la santé de votre famille.

Une vie moins toxique

Le style de vie Zéro Déchet dissuade d’acheter des produits et des emballages plastiques, ce qui réduit les risques d’exposition. Les matières plastiques suscitent de plus en plus d’inquiétudes : elles contaminent la nourriture (le bisphénol A par exemple) et dégagent des gaz dans nos habitations (le vinyle par exemple).

Le style de vie encourage également la réutilisation (l’achat d’occasion entre autres), ce qui réduit notre exposition aux dégagements gazeux toxiques puisque les produits utilisés ont déjà (en grande partie) libérés les leurs. Il incite à acheter des produits recyclables, ce qui réduit l’exposition aux substances chimiques dangereuses libérées lors de l’utilisation des casseroles ou des poêles en Téflon, qui ne sont pas recyclables.

Le zéro déchet pousse à utiliser des remèdes et des produits d’entretien naturels, ce qui réduit l’exposition aux substances chimiques inconnues. Enfin, il incite à avoir moins de biens matériels, ce qui réduit l’accumulation de poussière et les allergies qui vont avec.

Un style de vie sain

Quand on consacre moins de temps à certaines choses, on en consacre plus à d'autres. Vivre sans déchets incite à faire ses courses dans les magasins bio (grâce à leur disponibilité en vrac), lesquels proposent une nourriture typiquement plus saine que les grandes surfaces. Il encourage à acheter des aliments complets (plus facilement disponibles sans emballage), ce qui limite la consommation d’aliments surtransformés. Il procure une alimentation plus maigre en réduisant la consommation de viande.

Côté "lifestyle", il encourage les activités en plein air, ce qui aide à pallier les carences en vitamine D, fournit un air plus pur (l’air peut être plus pollué à l’intérieur qu’à l’extérieur) et augmente l’activité physique. Il limite l’exposition aux médias et à la publicité, ce qui calme les envies d’aliments malsains.

Zéro Déchet, Béa Johnson

Éditions : Arènes
Parution : septembre 2013
Prix conseillé : 17€

Commentaires