Dans ce restaurant français, on cuisine bio, local et à l'énergie solaire

Par Audrey Abbamonte publié le
2133 lectures

Au restaurant Le Présage, on mange des plats bio, locaux et de saison mais surtout cuisinés à l’énergie solaire. Dans les Bouches-du-Rhône, un ancien ingénieur s’est reconverti en cuisinier écolo et a ouvert le premier restaurant solaire de France.

Ancien ingénieur en construction aéronautique, Pierre-André Aubert a toujours eu la tête dans les nuages. En 2015, il vire de cap et enfile son tablier mais les yeux toujours rivés vers le ciel. Après avoir travaillé dans les cuisines étoilées, les bistrots et les stands de cuisine de rue, il invente son concept de restaurant solaire, totalement autonome en énergie. D’abord mobile, Pierre-André souhaiterait enfin poser ses casseroles cet hiver à Aubagne. Le Présage, son restaurant à ciel ouvert, propose une cuisine travaillée mais abordable, locale et si possible bio.

Une cuisine solaire, comment ça marche ?

La motivation principale du jeune restaurateur est évidemment écologique. Il a ainsi installé un miroir parabolique “scheffler” de 4 mètres de haut qui concentre les rayons du soleil et les reflètent sur un deuxième miroir plus petit qui sert à chauffer une plaque en fonte. Sa plaque de cuisson peut chauffer entre 80° et 400°C afin de cuire tout type d’aliments avec une cuisson adaptée. Et pour cela, s’installer dans une des villes les plus ensoleillées de France est plutôt intelligent !

Son restaurant est totalement autonome en énergie grâce à son fourneau et son système de recyclage des déchets (méthaniseur). Et, grâce à ce dernier, le cuistot réduit son empreinte carbone tandis que ses clients profitent des rayons du soleil et font le plein de vitamine D.

Des produits locaux pour une cuisine conviviale

Pour aller au bout de son projet, Pierre-André Aubert utilise des produits de préférence bio et se sert chez les producteurs locaux. Dans son restaurant éphémère situé sur une ancienne serre horticole réhabilitée, il n’y a que des produits frais et la cuisine travaillée reste très abordable. Les menus varient entre 18 et 20 €.

Pierre-André Aubert continue d’améliorer son concept et imagine de nouvelles installations, comme l’usine à biogaz qu’il souhaite installer. Cette dernière recycle les déchets et produit de l’énergie solaire afin de nous faire profiter de sa cuisine ensoleillée, même les jours les plus gris !

Restaurant Le Présage, 1460 route de la Légion, 13400 Aubagne. Ouveer du mercredi au samedi de 12h à 14h30. Toutes les infos sur son site

© Sa page facebook: Le présage : Restaurant propulsé au soleil

Commentaires