Nori, spiruline, chlorelle : les algues, ces nouvelles alliées santé

Nori, spiruline, chlorelle : les algues, ces nouvelles alliées santé
Nori, spiruline, chlorelle : les algues, ces nouvelles alliées santé
Par Cécilia Ouibrahim publié le
2293 lectures

Qu’elles soient rouges, brunes ou vertes, les algues regorgent de bienfaits pour notre organisme. Plus fréquemment présentes dans les cosmétiques, les algues tendent à s'ancrer dans notre alimentation et ce n’est pas pour nous déplaire !

Les algues, une alternative au poisson

Au cœur des tendances, les poissons se sont forgés une place de choix dans nos assiettes. Un regain de consommation où la mer, tant convoitée, s’essouffle. La surexploitation des ressources marines peut être amortie par les algues, aliments qui regorgent de bienfaits et dont vous ne pourriez plus vous passer ! Le rapport de la SAPEA (Sciences Advice for Policy by European Academies) incite les gouvernements à promouvoir la consommation d’algues pour réduire la surexploitation des stocks de poissons. 

Selon l’étude, une alimentation riche en gros poissons, tels que le saumon et de thon, ne serait pas viable. Les scientifiques prétendent donc que pour satisfaire nos besoins et combler le manque de poissons, il faut se réorienter vers les algues alimentaires, également appelées “légumes de la mer”. Depuis plusieurs années, la pollution de l’eau menace les océans. La reproduction des poissons est donc mise en péril par l’importante absorption de CO2 qui guette leur tarissement. Une situation qui éveille les esprits et appelle à réduire la consommation de certains poissons pour laisser leurs populations s’accroître. Manger du poisson, c’est has been, essayez les algues !

Les algues, des trésors nutritionnels

Traditionnellement consommées en Asie, les algues foisonnent d’innombrables vertus. Spiruline, wakamé, laitue de mer, nori ou agar-agar, n’ont pas fini de vous surprendre ! Riches en protéines, vitamines, minéraux et oligo-éléments, ces algues prodigieuses ont un faible apport calorique. Riches en fibres, les algues comestibles régulent la glycémie et réduisent l’excès de cholestérol. La structure de leurs cellules étant fine, elles sont facilement assimilables par l’organisme. Et, la chlorophylle qu’elles renferment, favorise la digestion, la cicatrisation et renforce les défenses immunitaires.

Une alternative végétale aux produits animaux

Les algues sont une source intéressante de protéines végétales. La spiruline - que vous pouvez désormais cultiver chez vous - renferme entre 55 % et 70 % de protéines et peut remplacer aisément les viandes, les œufs ou le beurre. Quant à la chlorelle, elle renferme 50% de protéines. Elles sont toutes deux également intéressantes pour leur apport en acides gras essentiels. Généreuses en minéraux et en vitamines, les algues sont, de façon générale, riches en fer et en calcium. La laitue de mer renferme notamment des teneurs en fer supérieures à celles des épinards. Tout aussi surprenant, le wakamé, contient près de 14 fois plus de calcium que le lait. En plus d’être les héros des grands poissons, les algues figurent parmi les meilleurs compléments alimentaires et sont considérées comme une véritable solution pour lutter contre les carences nutritionnelles.

Commentaires