Les bienfaits des protéines végétales pour la santé, une nouvelle fois confirmés

protéines végétales
Régime végétarien : les bienfaits des protéines végétales pour la santé
Par AFP/Relaxnews publié le
3590 lectures

Lors du congrès 2018 de l'American Society Nutrition à Boston, les chercheurs du monde entier ont annoncé les premiers résultats de leurs observations sur l'impact des régimes pauvres en protéines animales sur la santé.

Changeons nos habitudes alimentaires pour une meilleure santé ! C'est en quelque sorte le message qui ressort de plusieurs recherches récentes. Les Américains adoptent progressivement une alimentation plus saine, basée essentiellement sur un régime à base de fruits, de légumes et de protéines végétales. Malgré tout, ils sont à la traîne et ont encore du mal à changer leurs habitudes alimentaires et renoncer aux protéines animales. En comparaison l'Allemagne a vu près de la moitié de ses consommateurs suivre un régime végétal faible en viande. Des études réalisées aux Pays-Bas, Brésil et Etats-Unis et présentées lors du congrès annuel de la nutrition se rejoignent sur un point : l'adoption d'un régime végétarien serait bénéfique pour la santé.

Moins de risque de contracter une maladie coronarienne

Des chercheurs hollandais ont étudié le cas de 6.000 personnes et en ont déduit que chaque individu mangeant en majorité des protéines végétales était moins sujet à contracter une maladie coronarienne. Une étude brésilienne portant sur 4.500 personnes a conclu que quiconque adoptant un régime végétarien avait 60 % moins de risque de développer des accumulations de plaques dans les artères. Les scientifiques américains, de leurs côtés, sont arrivés à la conclusion que le régime végétarien diminuerait fortement les risques de diabète ou de maladies cardiaques et qu'une alimentation saine limiterait la prise de poids.

Une observation que vient également étayer une étude de l'université d'Harvard, à condition de privilégier un régime sans viande sain, à savoir les fruits, les légumes et les fruits à coque. Ces chercheurs américains ont interrogé plus de 125.000 personnes pendant quatre ans pour en arriver à cette conclusion.

 

 

 

 

Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat

Commentaires