Reconnaître et se prémunir des moustiques tigres

répulsif anti moustique femme
Moustique tigre : comment se protéger des piqûres et limiter sa prolifétation ?
Par Olivia Cheval publié le
6820 lectures

Apparus en France en 2004, dans les Alpes Maritimes, les moustiques tigres n’ont depuis cessé de se répandre sur le territoire. Ils sont ainsi présents dans 62 départements, dont 42 en vigilance rouge, et font courir à la population de nouveaux risques sanitaires. Comment le reconnaître et s'en protéger ? Nos conseils.

Depuis plus de dix ans, la présence du moustique tigre originaire d’Asie progresse en permanence sur l’ensemble du territoire français. Cette situation est attentivement surveillée, car le moustique tigre est vecteur d’importantes maladies, comme zika, la dengue ou encore le chikungunya. "Son caractère anthropophile (qui aime les lieux peuplés par les hommes) explique qu’une fois installé dans un lieu, il est pratiquement impossible de s’en débarrasser", précise le site Santé Publique France. C’est pourquoi les agences de santé demandent à tous d’être vigilants face à cet insecte.

Photo : Ministère des Solidarités et de la Santé

Reconnaître le moustique tigre

Également appelé Aedes albopictus, le moustique tigre est plus petit que le moustique commun : il n’excède pas 1 cm d’envergure. Il est facilement repérable grâce à ses rayures noires et blanches présentes sur l’ensemble de son corps et de ses pattes. Il pique durant la journée et sa piqûre est douloureuse. Le moustique tigre aime particulièrement vivre près de l’eau et dans des zones urbaines et périurbaines. Il se développe dans des récipients contenant de l’eau stagnante (pots, bidons, vases…). Si vous apercevez un moustique tigre, il faut absolument le signaler sur le site www.signalement-moustique.fr. Cet acte citoyen permet de participer à la surveillance de cet insecte et de compléter les actions mises en place.

Comment se protéger du moustique tigre et éviter sa prolifération ?

Une femelle de moustique tigre pond en moyenne 200 œufs au contact de l’eau. Pour éviter sa prolifération, il faut donc s’attaquer aux lieux où il a pour habitude de s’installer. Pour cela, on veille à supprimer les eaux stagnantes qui permettent sa reproduction. Voici quelques conseils à appliquer :

  • Vider régulièrement les coupelles des pots de fleurs et tout objet contenant quelques centilitres d’eau
  • Couvrir les réservoirs d’eau comme les bidons, les citernes, les bassins avec un tissu ou une moustiquaire
  • Retourner les récipients pouvant conserver de l’eau
  • Nettoyer ses gouttières

Comment se protéger de la piqûre du moustique tigre ?

Le moustique tigre pique essentiellement la journée et ne vole jamais très loin de son nid. Pour se protéger contre la piqûre du moustique tigre, il est préférable de porter des vêtements amples et longs, ainsi que de couleurs claires, les moustiques tigres étant attirés par les couleurs sombres. Vous pouvez également installer une moustiquaire aux fenêtres de votre logement, ainsi que des diffuseurs électriques. Le moustique tigre n’aimant pas les endroits frais, vous pouvez utiliser des climatiseurs. Sachez que des dispositifs écologiques se développent de plus en plus. 
D’autres solutions, comme les sprays répulsifs bio à appliquer la journée sont d’excellents moyens de se prémunir des piqûres de moustique.

 

 

 

 

 


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires