Le pot neti : l’hygiène du nez, ça compte aussi

pot neti
Le pot neti pour nettoyer son nez en profondeur
Par Claire Villard publié le
1366 lectures

Il serait inconcevable de ne pas se laver régulièrement la bouche ou les oreilles. Mais nous sommes une majorité à oublier...notre nez. Pourtant, les vertus de la douche nasale sont nombreuses, surtout si vous souffrez d’affections des sinus ou de troubles respiratoires. Découvrez comment utiliser le pot neti, qui deviendra vite votre nouvel allié.

Les cils des muqueuses de nos narines filtrent une quantité énorme de particules, et ce, 24h sur 24. Étrangement, nous ne pensons pas à nettoyer cette partie du corps ! Les yogis, eux, utilisent traditionnellement la douche nasale pour favoriser une meilleure respiration et une circulation de l’air plus fluide. Ce procédé s’appelle Jala-Neti et s’est exporté en Occident, où l’on peut facilement se procurer un pot dédié au rinçage de nos fosses nasales.
Le principe est simple : faire passer de l’eau légèrement salée dans une narine et la faire couler par l’autre grâce à un lota, ou neti, petit pot qui ressemble à une théière -ou un arrosoir- selon les imaginations, servant à irriguer le nez. Ainsi, les mucosités sont dissoutes, une partie des bactéries éliminées et nos cils débarrassés de leurs impuretés.

Une solution naturelle et bon marché pour nettoyer son nez

Les pots neti s’achètent en deux clics sur le web. Vous trouverez des modèles bon marché à partir de 10 euros. En matière plastique, ils ont l’avantage d’être incassables, mais pour un rituel plus sain, on vous conseille un pot en céramique ou en porcelaine, qui, en plus, sont de jolis objets.

Comment ça marche ?

  • Remplissez le contenant d’eau tiède, entre 37°C et 40°C. La sensation doit être agréable lorsqu’on fait couler quelques gouttes sur le poignet.
  • Ajoutez une demi-cuillère à café de sel marin ou mieux, de sel purifié et fin, vendu souvent avec le lota. A vous de tester le dosage : si votre solution vous pique le nez, c’est qu’elle contient trop ou trop peu de sel.
  • Ensuite, inclinez légèrement le buste, penché au-dessus d’un lavabo, vers l’avant.
  • Posez délicatement l’embout à l’entrée d’une des deux narines puis penchez la tête du côté inverse pour faire couler l’eau de l’une vers l’autre, en respirant uniquement par la bouche.

Lors de la première utilisation, il est tout à fait normal que cela prenne quelques minutes pour trouver l’angle correct. Levez le coude, orientez différemment le pot pour que l’écoulement se fasse. Si vous avez le nez très bouché, il se peut que l’eau passe par la gorge. Basculez alors plus vers l’avant et persistez. En cas d’encombrement important, il arrive qu’il faille insister cinq à dix minutes pour que les sinus se débouchent. Renouvelez ensuite de l’autre côté.

De nombreux bénéfices

Du côté des bienfaits, la liste est longue ! D’abord, la sensation de bien-être est immédiate. La douche nasale procure une impression de propreté de l’intérieur. Vous retrouverez une respiration plus agréable. A la pharmacie de La croix verte, à Toulouse, où l’on vend ce produit, on conseille "jusqu’à deux fois par jour en cas de sinusite. En revanche, il n’est pas nécessaire de l’employer chaque jour en temps normal". Si vous êtes sensibles aux pollens, c’est une excellente manière de limiter irritations et éternuements : dans ce cas, et en période de crise, pratiquez ce lavage le soir avant le coucher. Sur le court et moyen terme, effectuer ce rituel deux à trois fois par semaine aide à prévenir rhinites et sinusites. Une fréquence amplement suffisante, car "les muqueuses font leur travail de protection toutes seules", comme le rappelle la pharmacie spécialiste en solutions naturelles.
Le pot neti peut s’utiliser de manière très ponctuelle, après plusieurs heures dans une ambiance enfumée, par exemple. Dans le cadre d’un sevrage tabagique, il vous aidera aussi à retrouver un système respiratoire en meilleure santé. Astuce : lorsque vous avez envie de fumer votre première cigarette, passez à la douche nasale, et tentez de garder la sensation de fraîcheur le plus longtemps possible.
En ce qui concerne l’eau à utiliser, on recommande une eau filtrée voire distillée même s’il n’existe pas de risques avérés à l’emploi de l’eau du robinet. "En cas de doute concernant la qualité de l’eau qu’on a chez soi, on conseille tout de même de la faire bouillir, puis t’attendre qu’elle refroidisse jusqu’à la température désirée", précise la pharmacienne toulousaine interrogée sur le sujet.

Les précautions à prendre

Attention, le jala neti ne doit pas être pratiqué plus d’une fois par jour. Par ailleurs, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou médecin avant la première utilisation, si vous avez peur de mal vous y prendre ou si vos symptômes perdurent. Enfin, pour limiter la prolifération des bactéries nettoyez bien le pot Neti après chaque utilisation à l’eau savonneuse. Autre astuce : le mettre au lave-vaisselle.

Et les sprays à l’eau de mer ?

Les sprays à l’eau de mer que l’on trouve dans toutes les pharmacies sont eux aussi efficaces, mais dans une moindre mesure. Ces derniers ne procurent pas un nettoyage en profondeur, et surtout, ils sont plus agressifs pour l’organisme. La douche nasale est une technique douce, grâce à laquelle on apprend, en plus, à mieux connaître son corps. Cela permet également de prendre conscience de la quantité de mucosités qui encombrent nos fosses nasales. En plus, c’est écolo, et ne coûte rien, ou presque : une fois que vous aurez trouvé votre neti, vous l’avez pour la vie !

 

Notre shopping-list pour un nettoyage du nez en douceur :

 

Pour débuter : un pot de 250ml sera amplement suffisant. En vente sur chin-mudra.com

 

 

Pour voyager : un pot plus léger, en plastique, et de préférence de petite contenance (125 à 200ml) pour se ranger facilement. En vente sur yogaconcept.com

 

Pour les experts : des pots de 400ml pour des douches plus longues. En vente sur chin-mudra.com

Le pot en cuivre : ce matériau est utilisé dans la médecine ayurvédique. En vente sur massages-yoga.com

 

 

 

Commentaires