Une chambre Montessori pour son bébé

chambre Montessori Bébé
Une chambre Montessori pour son bébé
Par Dorothée Blancheton publié le
6996 lectures

Il est possible d’appliquer les principes Montessori dans sa maison en créant des ambiances qui favoriseront l’autonomie de votre bout de chou. Dès sa naissance, votre bébé pourra ainsi évoluer dans une chambre adaptée à ses besoins. Suivez le guide !

Vous allez devenir parent et aimeriez aménager la chambre de votre futur bébé selon les principes Montessori ? Ceux-ci sont centrés avant tout sur les besoins de l’enfant, notamment sur son envie de découvrir son environnement et de faire les choses par lui-même. Ainsi, il doit pouvoir être libre de ses mouvements pour explorer sa chambre et ce qu’elle contient, en toute sécurité.

Un lieu calme et épuré

Privilégiez une pièce calme et reposante, si possible côté jardin pour permettre à votre bébé de porter son regard sur un coin de nature. Optez pour des murs aux teintes neutres et claires. La pièce doit être épurée : limitez donc les cadres, les affiches et les meubles. Cela facilitera également le rangement de la chambre et apportera l’ordre dont le tout-petit a besoin pour se structurer.
Selon la philosophie Montessori, la chambre de votre bout de chou doit idéalement contenir quatre espaces :

  • un pour dormir,
  • un pour le change,
  • un autre pour le nourrir
  • et le dernier pour ses activités.

La chambre Montessori de bébé doit être un lieu stable pour lui donner des repères. Dans son livre "60 activités Montessori pour mon bébé" (éditions Nathan), Marie-Hélène Place recommande ainsi de conserver le même aménagement pendant la première année.

Le lit de bébé : un matelas au sol

Dans la pédagogie Montessori, exit le lit à barreaux ! Celui-ci empêche le tout-petit de se déplacer. Or, l’accent est justement mis sur cette liberté de mouvement. De même, il est important que l’enfant ait une vision globale de sa chambre depuis son couchage. La chambre Montessori de bébé préconisée réside donc dans un matelas d’environ 1 m sur 90 cm et de 10 cm d’épaisseur, posé au sol dans un angle de la pièce. Il contient également une petite couverture en matière naturelle qui ne doit jamais border le lit. Vous pouvez également disposer un petit tapis contre le matelas pour diminuer la différence de hauteur entre celui-ci et le sol. Les premiers temps, vous pouvez mettre un couffin sur le matelas pour que le bébé ressente l’effet contenant qu’il a connu pendant la grossesse dans l’utérus maternel.

Une place pour le change

Dans son livre, Marie-Hélène Place propose de recourir à une commode pour ranger les affaires de son bébé et le changer au-dessus. Ayez à portée de main de quoi assurer son change (gant de toilette, liniment, crèmes, couches…) sans avoir à faire des va-et-vient entre la salle de bain et la chambre de votre bébé. Quand il sera plus grand, il pourra disposer de ce meuble pour prendre lui-même ses habits. Choisissez donc une commode facile à ouvrir et à fermer.

Un coin pour le nourrir

Votre bébé doit pouvoir être alimenté dans sa chambre, de jour comme de nuit. Pour l’allaiter ou lui donner le biberon, prévoyez un fauteuil confortable, une méridienne, un rocking chair ou autre. A côté de celui-ci, placez une petite table pour poser votre biberon, des mouchoirs, de l’eau… Pensez à une source d’éclairage tamisé pour pouvoir le nourrir dans un environnement doux, même la nuit.

Un espace d’activités

Dans la pédagogie Montessori, votre tout-petit doit pouvoir découvrir son univers librement. Créez donc un espace dédié attrayant. Installez un matelas d’activités au sol, différent de celui où l’enfant dormira. Placez, derrière ce matelas d’activités, un long miroir rectangulaire en verre épais que vous prendrez soin de visser au mur. Votre bébé s’efforcera ainsi de relever sa tête pour s’y observer et gagnera en tonicité. Accrochez-y aussi des mobiles.
Sur une petite étagère à environ 35 cm de hauteur, mettez quelques objets (hochets, jouets en bois naturel, livres…) dans des paniers pour qu’il puisse les saisir et les manipuler à son aise. Les autres jouets seront rangés hors de sa vue pour maintenir une ambiance épurée. Au-dessus de cette étagère, vous pouvez fixer au mur des cadres de paysages, d’animaux ou bien encore des reproductions d’œuvres d’art. Au fil des mois, votre bébé cherchera à se mettre debout pour mieux les admirer.
Cette chambre Montessori offrira à votre bébé un univers complet pour accompagner son développement et sa soif de découvertes.

 

Commentaires