Aménager une chambre déco et écolo pour bébé

Chambre bébé
Chambre déco et écolo pour bébé : quels matériaux choisir ?
Par Lucas Lauer publié le
1885 lectures

Avant la naissance de votre enfant vient le moment de préparer sa chambre ! Pour le confort et la sécurité des tout-petits, on opte pour une chambre écolo, tout en gardant une ambiance déco comme on les aime. Encore plus sensibles que les adultes, les nouveau-nés ont besoin d'une chambre saine et exempte de produits toxiques ou polluants. Il y a donc plusieurs points sur lesquels il faut être vigilant lors de l'aménagement de la chambre d'un bébé pour lui créer un univers aussi plaisant que sécurisant.

Chambre de bébé : choisir des matières naturelles

Haro sur les produits chimiques ! Qu'il s'agisse de la peinture des murs à la composition de la literie jusqu'au revêtement du sol, misez sur des produits sains. Ainsi, opter pour les peintures fabriquées à partir de pigments naturels (fibres, plantes) ou de chaux, argile ou huile de lin. Celles-ci sont aussi efficaces que les peintures industrielles et se déclinent dans des gammes de couleurs et textures variées. Une préférence pour le papier peint ou le vinyle ? Les marques développent des lignes en papier recyclé et en peintures ou encres naturelles adaptées aux chambres des tout-petits. Autre solution : fabriquer sa peinture
Du côté du sol, on choisit des bois non traités ou encore du jonc de mer, sisal et autres fibres naturelles qui ne sont pas nocives et donnent du cachet à la chambre. Pour le lit, oubliez les mélaminés et craquez pour un lit en bois issu de forêts gérées durablement. A l'intérieur, installez un matelas en fibre de coco, latex naturel ou laine avec une enveloppe en coton, laine ou fibre de bambou.
Rideau, linge de lit et autres décorations peuvent être choisis en matières naturelles et biologiques. On évite l'accumulation de pièces qui concentrent la poussière tels que les tapis ou moquettes, qui favorisent aussi les allergies.
La tendance étant aux matières naturelles, ambiances scandinaves et autres shabby chic, n'hésitez pas à upcycler du mobilier, à choisir des teintures naturelles ou à fabriquer vous-même ce que vous pouvez.

Vérifier les finitions et les normes

Les normes régissant la fabrication des pièces de mobilier ou de la peinture par exemple sont nombreuses et écrites par l'AFNOR (Association française de normalisation). C'est elle qui délivre la fameuse marque NF, soit norme française. Mais de nombreuses autres sont à prendre en compte concernant la composition ou la sécurité et peuvent être trouver facilement en ligne sur le site de l'association.
Prenez surtout en compte les COV (composants organiques volatils) qui s'échappent des peintures et autres finitions, comme le mélaminé. Choisissez des matériaux pauvres en COV et classés A+ (faibles émissions) et aérez régulièrement la chambre.

Opter pour du mobilier modulable ou d'occasion

Penser écologie, c'est aussi minimiser son impact sur l'environnement. Pour cela, plusieurs solutions existent. Par exemple, vous pouvez réutiliser les meubles des grands frères et grandes sœurs ou chiner le mobilier sur des sites d'occasion ou en brocante. Si vous préférez le neuf, misez sur du mobilier modulable qui grandira en même temps que votre enfant. Un lit de bébé évoluera ainsi en lit une place et l'accompagnera pendant ses premières années. Un meuble compact tout-en-un passe d'un lit de bébé avec table à langer à un lit 1 place, équipé d'un bureau. Ce mobilier évolutif a un impact moindre sur l'environnement car il sera changé moins régulièrement. Autre avantage : vous ferez aussi des économies.

Commentaires